Moins polluante que le pétrole ou le charbon, l’industrie gazière devrait se tailler une place de choix dans le mix énergétique des trente prochaines années. Encore faut-­il qu’elle soit en mesure de pouvoir suffisamment répondre aux incertitudes auxquelles elle doit faire face en matière de compétitivité, avantages offerts par rapport aux autres énergies concurrentes et attractivité des prix dans un  monde fragilisé par les crises économiques et financières que nous connaissons.


Parti à la conquête du marché français avec de nombreux atouts en dépit d’une situation monopolistique de la distribution rencontrée de façon concurrentielle au niveau national et que la prochaine libéralisation attendue des prix devrait aider à bousculer, le groupe ENI fait de nouvelles offres de service et développe une stratégie déjà payante qui devrait séduire une clientèle diversifiée.
Son Directeur Général pour la France, Daniel FAVA, nous en décrit les principaux aspects et nous explique ce qui pourrait changer dans les temps à venir.