bpifrancelelab
Lancement de Bpifrance Le Lab

À l’occasion du lancement de son Think Tank dédié aux PME, Bpifrance explique qu’elle met à disposition des chercheurs une quantité considérable de données.

« Un formidable actif immatériel ». Annie Geai, directrice adjointe de l’Évaluation, des Études et de la Prospective, n’a pas tort. Bpifrance Le Lab possède un immense trésor potentiel. Grâce à un travail de bénédictin, le nouveau Think Tank de Bpifrance, dédié à la recherche sur les PME, a rassemblé des données qui couvrent une quinzaine d’années.

Des données qui ont été recueillies au fil des instructions, des crédits, des aides à l’innovation sous toutes leurs formes et qui « aujourd’hui atteignent un certain degré de maturité », explique Annie Geai. En d’autres termes, des données considérées comme désormais « propres et utilisables » pour la communauté scientifique.

Plus d’un million d’actes de financement

Dans le détail, Bpifrance Le Lab possède à ce jour 1,2 million d’actes de financements d’entreprises pour environ 735 000 projets. Des projets qui concernent autant les investissements, l’internationalisation des entreprises, mais aussi des questions de référencement de trésorerie. Toutes les situations ou presque sont évoquées.

Comment Bpifrance Le Lab va procéder ? « Ce que nous allons faire, c’est déverser toutes les données de Bpifrance, selon des modalités bien maîtrisées dans une plateforme technique donnée par L’Insee ». Une plateforme qui s’appelle le centre d’accès sécurisé aux données de la statistique publique française »

 

Tancrède Blondé