Toujours à l’Université d’été du MEDEF 2014, nous avons recueilli les propos d’André Marcon, Président de la CCI France, suite au discours d’ouverture du Premier Ministre, Manuel Valls. Clairement, pour André Marcon, ce discours est « un bon coup de fraicheur » et un « discours de vérité et d’amour des entreprises » que les entrepreneurs attendaient depuis longtemps. Derrière cette déclaration d’amour du Premier Ministre, il voit une véritable méthode pour rétablir le dialogue entre les politiques qui nous gouvernent et les chefs d’entreprises.

D’ailleurs, le changement de Gouvernement est une « agréable surprise » pour le Président de la CCI France puisqu’il projette déjà de soumettre des solutions à Emmanuel Macron, le Ministre de l’Économie,de l’Industrie et du Numérique, afin que « les CCI soient moins gourmands, plus efficaces » et « pour porter une politique gouvernementale de l’entreprise qui crée de la richesse ».