bien-finir-lannee

Même si les fêtes de fin d’année approchent, les entrepreneurs ont encore le temps de faire des choses utiles pour l’entreprise.

Ça y est, l’année 2014 est définitivement en train de s’achever. Si dans l’absolu cela ne signifie pas grand-chose aux yeux de l’entrepreneur, cette date butoir donne néanmoins l’occasion à celui-ci de faire le bilan de ces douze derniers mois. Un exercice indispensable si l’on ne veut pas répéter les mêmes erreurs en 2015.

Voici quelques questions qui peuvent aider les dirigeants à faire le point sur leur activité.

1 Qu’est-ce qui a été le plus excitant à faire en 2014 ?

Les entrepreneurs ont tendance à l’oublier mais de belles choses se sont déroulées au cours de cette année 2014 : un contrat remporté, un recrutement réussi, une implantation à l’étranger maîtrisée.

À l’entrepreneur de se remémorer les éléments constitutifs de ce succès.

2 Ais-je réussi à atteindre mes objectifs que je m’étais fixés en début d’année ?

Le début d’année est une période propice pour se fixer de bonnes résolutions. Entre ce que l’entrepreneur a souhaité et ce qu’il s’est réellement passé : l’écart est-il si grand ? Si oui, pourquoi ?

La conscience a beau « être une jeune fille avec qui l’on s’arrange toujours », comme disait Churchill, le patron n’a pas intérêt à se raconter de belles histoires. Le progrès n’est possible à la condition expresse d’établir le bon diagnostic.

3 Qu’est-ce qui m’a empêché de maximiser le potentiel de l’entreprise ?

Une entreprise manque toujours de quelque chose : d’espace, d’argent, d’une compétence. Mais, la réalité prouve qu’une faiblesse entrepreneuriale vient souvent d’un manque d’organisation ou de vision.

Or, s’il n’est pas possible d’obtenir un million d’euros en une semaine, il est revanche possible d’améliorer l’organisation globale de la société. En dehors du temps, cela ne coûte rien.

 4 Quel va être le thème de l’entreprise en 2015 ?

Dans la tête d’un entrepreneur, une année doit souvent correspondre à une thématique : crédibilité, expansion, humanité. Le choix est infini.

Pourquoi choisir d’ailleurs ? Parfois, les meilleures décisions se prennent à l’instinct. Profitez des quelques jours de répits à la fin du mois de décembre pour savoir ce que vous voulez faire pour 2015.

L’entrepreneur se surprend presque à chaque fois.

5 Quelles sont les trois actions à mettre en place pour atteindre cet objectif ?

Dans la vie d’un entrepreneur, le rêve s’accompagne toujours de mesures concrètes. Sinon à quoi bon entreprendre.

Dès que le thème de 2015 est défini, il ne reste plus qu’à faire un plan d’action. Pourquoi d’ailleurs ne pas en parler avec ses équipes ? Ce sont eux qui mettent en œuvre vos rêves.

Tancrède Blondé