Widoobiz était au Spring Campus de Croissance Plus 2015 en compagnie d’Emery Jacquillat, repreneur dirigeant de Camif Matelsom. La Camif a été miss en liquidation judiciaire en 2008, Emery Jacquillat l’a racheté en 2009.

Un lien très important avec les clients, les salariés et le territoire

Quelques jours après la liquidation de la Camif, Emery Jacquillat, présent à Niort, a pu visiter les locaux de l’entreprise. Il a tout de suite été frappé par l’austérité des lieux. Il ne pouvait concevoir qu’une entreprise comme la Camif, reconnue pour ses valeurs et l’attachement de ses clients sociétaires, puisse mourir. Il avait l’intime conviction qu’il était possible de donner un nouveau souffle à l’entreprise en réinventant le modèle, tout en conservant toutes ses valeurs historiques : la qualité, la fabrication française et le développement durable. Ainsi, il a décidé de recentrer l’offre sur l’équipement de la maison, de proposer un catalogue de produits de qualité fabriqués en France, et enfin de repenser l’organisation interne et externe de l’entreprise.