Avec les libérations d’entreprises et les nouvelles formes de management, la fonction de leader est aujourd’hui remise en cause. Emmanuelle Duez, dirigeante de The Boson Project, revient sur la conférence de Claude Onesta, sélectionneur de l’équipe de France de handball pour le club US Ivry Handball, à l’occasion de l’alliance Bpifrance-US Ivry Handball.

Selon la jeune dirigeante, Claude Onesta est une leçon managériale à lui seul. Lors de sa prise de parole en public, il a été calme, clair et sincère. D’après lui, malgré le contexte actuel, un leader reste un leader. Certes, il se doit de faire confiance à ses employés à partir du moment où ils font partie de l’équipe, et a fortiori, de leur donner des libertés, mais le leader reste au premier plan, avec toutes les responsabilités que cela implique. C’est un rôle primaire qui ne peut être délégué.