Slimpay a remporté le Fast 50 de Deloitte grâce à son système simplifié de prélèvement automatique.

Doubler son chiffre d’affaires. Cette seule idée fait rêver un nombre incalculable d’entrepreneurs. Mais pas Slimpay. En quatre ans, cette startup a multiplié par… 80 son chiffre d’affaires, soit une croissance de 4068%. Pas étonnant qu’elle remporte alors le prix Fast 50 de Deloitte. Elle succède à d’autres grands noms : Weezevent, Ymagis et, la plus impressionnante, Critéo qui est depuis introduite au Nasdaq.

[Tweet « Le trio de tête du Fast affiche des taux de croissance de 4068%, 3185% et 2197% »]

Startup « Fintech » par excellence, elle propose une solution automatique de prélèvements à destination des entreprises qui ont besoin de facturer de manière régulière. Désormais, les clients qui décident d’acheter chez les sites marchands, clients de Slimpay, n’ont qu’à fournir leur IBAN bancaire. Terminés, les courriers postaux ou l’inscription de la carte bancaire.

Slimpay aide les entreprises à ne plus perdre de clients

Une solution très intelligente dans un monde où les consommateurs privilégient de plus en plus l’abonnement : téléphonie mobile, accès internet, abonnement magazine, sans oublier toutes les prestations hebdomadaires ou mensuelles qu’un ménage est amené à faire. Et puis, une carte bancaire arrive à expiration, pas l’IBAN. L’entreprise ne perd plus de clients.

Bien sûr, Slimpay n’est pas la seule startup à afficher une si insolente croissance. Son dauphin, Mailjet affiche un taux de croissance de 3185 %. Créée en 2010, la startup offre une solution emailing plus simple et, surtout, plus efficace. Crosscall complète le podium avec sa gamme de mobiles et smartphones étanches et résistants. Son chiffre d’affaires a progressé de 2197% sur les quatre dernières années.

« Les fers de lance de notre économie »

Slimpay est la preuve qu’il existe des startups françaises ultra dynamiques en France. Chaque année depuis 15 ans, Fast 50 met en lumière les 50 entreprises qui affichent un taux de croissance exceptionnel. Elle dépasse le simple exercice comptable et préfère établir un chiffre sur les quatre dernières années d’activité de l’entreprise.

« Gage de confiance auprès des investisseurs et du marché, le palmarès des Technology Fast 50 de Deloitte et In Extenso montre le dynamisme et la capacité d’innovation des entreprises françaises. Nous sommes convaincus que ces entreprises technologiques seront demain les fers de lance de notre économie et les catalyseurs d’une dynamique de croissance créatrice d’emplois et de valeurs », assure Vincent Gros, Associé responsable du Technology Fast 50 chez Deloitte.

@TancredeBlonde