Le CES de Las Vegas, salon dédié aux startups high tech innovantes du monde entier ouvre ses portes aujourd’hui. La startup française Djit s’apprête à dévoiler son crossfader connecté : le « mixfader ».

A vos marques, prêts…mixez. Jusqu’au 9 janvier Djit installe son stand au CES de Las Vegas comme 190 autres startups françaises sélectionnées pour l’évènement. L’entreprise profite du plus grand rendez-vous international qui réunit les startups les plus innovantes pour annoncer le lancement commercial de son nouveau produit : le « mixfader ».

Ce crossfader connecté permet de mixer de la musique en basculant d’une piste à une autre rapidement et de réaliser facilement des transitions entre deux morceaux. « Le mixfader c’est aussi le moyen de permettre à quiconque de devenir dj car c’est moins cher et plus simple que des vieilles platines ou des gros contrôleurs », indique le PDG de Djit.

mixfader2

Djit : la startup à l’origine de l’application aux 35 millions d’utilisateurs « edjing »

D’abord éditrice de l’application, aux 35 millions d’utilisateurs « edjing », Jean-Baptiste Hironde souhaite digitaliser l’étape de mixage avec le lancement du « mixfader ». Pour les connaisseurs, vous pouvez scratcher puisque le bouton est toujours là, tout en étant connecté. « Ça redonne aussi du toucher à l’utilisateur qui s’entraînait sur notre application mobile », poursuit-il.

Si la jeune pousse ne vient pas chercher des investisseurs au CES, elle profite de cet évènement exceptionnel pour accroître sa notoriété.