ePlankton, la startup qui révèle l’innovation des collaborateurs

ePlankton part d’observations pour accompagner le changement au sein de l’entreprise afin de faire émerger les axes d’innovation.

Comment rendre son entreprise plus innovante. Vaste question à laquelle répond ePlankton. Grâce à son logiciel, la startup permet aux collaborateurs de remonter des observations du terrain. Grâce à l’intelligence sémantique, l’outil fait ensuite émerger des axes d’innovation pour l’entreprise. Avec un objectif simple : contribuer à l’amélioration des offres actuelles et concevoir les offres de demain.

Pour obtenir les informations nécessaires, ePlankton lance « le test des innovateurs ». En 7 minutes, il définit le profil d’innovateur de chaque collaborateur. Résultat, l’entreprise identifie leurs talents. Ce qui permet à la direction de constituer ensuite des groupes d’innovation. Cependant, chacun perçoit le monde selon ses codes de valeurs et son vécu. Il en est de même pour l’innovation.

4 catégories d’innovateurs

Après avoir répondu à 47 questions, les utilisateurs découvrent leurs talents. Ils réalisent alors de quelle façon ils peuvent le plus efficacement contribuer à faire évoluer l’entreprise. Pour être certain de prendre en compte la personne, le test n’inclut pas dans son algorithme les expériences professionnelles et les diplômes. La startup veut avant tout comprendre la personne étudiée.

La startup a défini quatre profils d’innovateur dont la complémentarité stimule l’innovation au sein d’une entreprise : « L’Explorateur » ressent les évolutions futures. Il a besoin de sortir de l’entreprise pour observer le monde et ainsi apporter des innovations. « L’Investigateur », lui, conçoit les offres de demain. Rationnel, il envisage l’avenir avec un sens aigu de la planification. Il arrive à voir de haut et de loin.

ePlankton a voulu faire quelque chose de sérieux

3e profil, « le Pragmatique » veut améliorer les offres en collant aux besoins du marché. Il est plutôt dans l’action et réactif. Il peut trouver des chemins ignorés dans un souci de résultat concret. Enfin, « l’Optimisateur » a le sens de la précision. L’entreprise peut compter sur lui pour trouver les gains nécessaires à son développement. Concret et organisé, le résultat prend le pas sur toute autre considération.

Un test des innovateurs qui a nécessité au total trois années de recherche. Il a notamment été inspiré par les travaux de Carl Gustave Jung et des travaux de recherche sur les enfants surdoués. Il a également été élaboré avec des experts en sociologie (Claude Bacot et Catherine Taieb), en anthropologie – statistique (Frédéric Château) et en innovation (Jacques Debray). ePlankton a voulu faire quelque chose de sérieux.

#Replay :Une startup qui pourrait taper dans l’œil d’investisseurs de Side Capital ? Pour revoir l’interview de Renaud Guillerm, l’homme à la tête de Side Capital, c’est par là :

PARTAGER (83)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

5 Commentaires
  1. déménagement de pianos

    12 octobre 2016 12 h 22 min

    Je vous encourage

  2. Garde meubles Paris

    2 novembre 2016 16 h 51 min

    je vous remercie pour le partage

  3. ERP sur mesure

    9 février 2018 14 h 23 min

    Je vous souhaite bonne chance

  4. WebTech

    13 février 2018 16 h 05 min

    je vous encourage et je vous souhaite un bonne continuation.

  5. EURO TECH CONSEIL

    19 février 2018 12 h 23 min

    Je vous encourage et je vous souhaite bon chance

Laisse ton commentaire