En partenariat avec Les Echos Start, Widoobiz a demandé au dirigeant de 1001 Pact, Julien Benayoun, de nous expliquer comment une attaque a pu démultiplié sa motivation lors du Salon des Entrepreneurs de Marseille.

« Écoute, t’as 23 ans. Tu t’attaques au monde du Private Equity. C’est pas pour toi ». Combien de fois les entrepreneurs se sont faits envoyer balader, sous prétexte de ne pas avoir l’âge requis. Mais, cela n’a pas freiné Julien. Loin de là. « Ça a été une véritable source de motivation supplémentaire. On a prouvé qu’on peut être jeune et qu’on peut faire des choses sérieuses ».

Mais, la jeunesse ne fait pas tout. À ceux qui souhaitent entreprendre, Julien Benayoun conseille d’être avant tout bien entourés. « Il ne faut pas hésiter à aller dans des réseaux, dans des incubateurs, de parler avec d’anciens diplômés ». L’enthousiasme est une chose, l’expérience en est une autre.