En partenariat avec Les Echos Start, Widoobiz a demandé au co-fondateur de 10-Vins, Thibaut Jarousse de nous parler de la pire phrase qu’il ait entendu dans sa vie entrepreneuriale lors du Salon des Entrepreneurs de Nantes. 

Comparaison n’est pas raison. Lors de son passage sur notre plateau au Salon des Entrepreneurs de Nantes, Thibaut Jarousse explique avoir été comparé à Nespresso. Une association un peu déséquilibrée pour la jeune entreprise qu’était 10-Vins à l’époque. À tel point que certains n’ont pas osé croire au produit. « Mais, est-ce que vous savez toute l’énergie, tout l’investissement dont ils ont eu besoin pour lancer un tel produit ? ».

Autrement dit : aucune chance d’y arriver avec une toute petite équipe. Avec du recul, cette phrase a permis à l’entrepreneur et à ses équipes de se surpasser. « Quand on est entrepreneur, il faut trouver les bonnes personnes, les bons partenaires et puis il ne faut pas se poser trop de question, sinon vous ne faites rien », assure-t-il. Surtout, l’entrepreneur s’est démené pour s’exposer le plus possible.

Aujourd’hui, 10-Vine reste le 1er sommelier connecté. La machine utilise seulement trois ingrédients : des flacons de 10 cm, une puce électronique et une machine qui met instantanément le vin à bonne température. En tout, la startup rassemble 35 références. Mais, elle compte bien aller plus loin. Grâce à sa récente médaille d’or récoltée au CES de Las Vegas, 10-Vins dispose d’une fenêtre idéale aux USA.