Arnaud Montebourg : « le système fiscal est insuffisant pour les startups »

Dans la dernière ligne droite de la campagne des Primaires du PS, Benoît Hamon et Arnaud Montebourg ont joué l’union à la Pépinière 27.

Parler à la gauche entrepreneuriale. Voici le défi que se sont donnés Arnaud Montebourg et Benoît Hamon en venant à la Pépinière 27. Éliminé du 1er tour avec 18,7% des voix, Arnaud Montebourg a voulu montrer son soutien dans un milieu qu’il affectionne : celui des startuppers. Les deux caciques du PS en ont profité pour rappeler à nouveau le fossé qui les sépare du projet de Manuel Valls.

L’ancien ministre du Redressement Productif en est persuadé : « la gauche est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire ». Il a voulu d’ailleurs minimisé son désaccord affiché sur la proposition du Revenu Universel, sans pour autant nier ses anciennes positions. « On va voir. On va en parler », a-t-il dit devant les caméras.

Les pépinières ont créé 25 000 emplois en un an

Ravi aussi de son score et de sa probable victoire, Benoît Hamon a rappelé quant à lui le devoir de loyauté de Manuel Valls. « Être loyal, c’est accepter le verdict des urnes. Qu’il s’efface, ne me paraît pas choquant. Surtout quand il a défendu un projet politique avec des options très différentes de ce que pouvait proposer Arnaud ou moi », souligne-t-il avec un sourire non dissimulé.

Parti plus tôt, Benoît Hamon a laissé son collègue convaincre ensuite les startuppers de la Pépinière 27. « Il y a une gauche entrepreneuriale qui a besoin d’avoir un système économique à son service. Or, tout le système financier est organisé pour les grands groupes dans notre pays », assure-t-il. Pour lui, il faut qu’un gouvernement de gauche se rapproche des petites structures. « Les pépinières – il y en a à peu près 400 – ont créé 25 000 emplois en un an. C’est considérable ».

#Replay : Jacques Attali a aussi ses idées pour la prochaine élection présidentielle. Pour les retrouver, c’est par ici :

PARTAGER (120)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

2 Commentaires
  1. […] Arnaud Montebourg : « le système fiscal est insuffisant pour les startups » est accessible sur […]

  2. […] Arnaud Montebourg : « le système fiscal est insuffisant pour les startups » est accessible sur […]

Laisse ton commentaire