Un cadre sur trois aimerait ne plus manager s’il le pouvait

La moitié des cadres français manage une équipe. Mais, le vivent-ils toujours de manière enrichissante ? Pas si sûr.

Ce n’est jamais simple. D’après l’étude réalisée par Cadreo, les cadres et responsables affirment aimer le management. Déjà pour des raisons humaines (76%), mais aussi pour avoir la possibilité de mener des projets de A à Z (64%). Enfin, le manager apprécie avoir davantage de responsabilité, mais aussi de pouvoir déléguer (43%). À noter que le statut social de chef ne les intéresse pas plus que ça (6%).

Cependant si, à salaire égale, on leur demande de continuer à manager, 29% d’entre eux décideraient d’arrêter. Il faut dire que le management leur prend du temps. Près de 60% des cadres affirment consacrer plus de 25% de leur journée à cela. Un cadre sur cinq déclare même que ce travail lui prend la moitié de son temps. Ce qui est beaucoup trop pour réussir en parallèle à avancer sur ses propres sujets.

Globalement en désaccord avec la politique managériale de leur entreprise

Sur les difficultés à manager, les cadres citent en majorité le manque de leviers pour motiver leurs collaborateurs (64%). En creusant la question, on remarque d’ailleurs que le principal levier de motivation utilisé est la perspective d’évolution (60%), suivi des sessions de team building (41%) et des avantages financiers (37%) et en nature (11%). Un problème qui semble insoluble.

L’autre difficulté mise souvent en avant est le manque d’accompagnement de l’entreprise (48%). Ils sont 55% à se déclarer globalement en désaccord avec la politique managériale de leur entreprise. En cas de divergence, 73% affirment malgré tout appliquer cette politique. Ce qui ne les empêchent pas de faire remonter leur opinion à leur supérieur ou au service RH (82%).

Un accompagnement nécessaire

Un accompagnement d’autant plus important que manager rime bien souvent avec expérience. Pourtant, 21% des cadres interrogés le sont depuis le début de leur carrière. Ils apprennent sur le tas. Quant à la composition des équipes, elle reste très hétérogène. En effet, un quart des cadres encadre une équipe d’une à quatre personnes. 39% managent une équipe comprise entre 11 et 49 personnes. Seuls 8% ont sous leur responsabilité plus de 50 collaborateurs.

Un travail humain qui, souvent, ne s’apprend pas tout seul.

PARTAGER (45)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

2 Commentaires
  1. […] Un cadre sur trois aimerait ne plus manager s’il le pouvait est accessible sur […]

  2. […] Un cadre sur trois aimerait ne plus manager s’il le pouvait est accessible sur […]

Laisse ton commentaire