Oyst fait son entrée sur le marché du e-commerce pendant qu’un entrepreneur menace de quitter la France : voici tout ce que vous devez retenir de l’actu Entrepreneurs & Startups de ce mercredi. 

[Tweet  » #PasContent – L’inventeur du Flyboard, interdit de voler menace de quitter la France »]

Interdiction d’innover, pardon de voler. Hier, l’inventeur français du Flyboard, Franky Zapata s’est vu interdire l’utilisation de son FlyboardAir. L’entrepreneur a été convoqué par la gendarmerie de l’air à l’issue d’une séance d’essais qu’il avait réalisée dans les Bouches-du-Rhône. Menacé d’une peine de prison, Franky Zapata a exprimé sa colère sur sa page Facebook : « Voilà comment sont traités les innovateurs dans notre pays , je vous laisse imaginer mon dégoût après avoir fabriqué made in France plus 10 000 flyboards ». L’entrepreneur, qui bénéficie de nombreux soutiens sur les réseaux sociaux a menacé de quitter le pays si sa sanction n’était pas levée. À quelques semaines des présidentielles, tout n’est pas perdu, encore faut-il élire le candidat de l’innovation…

[Tweet « #DonneMoiDuCash – Techno’Start décide de soutenir la startup GazelleTech « ]

Un bon début. Techno’Start, le fonds d’amorçage et d’accélération dédié aux startups de la technopole Bordeaux Technowest, décide d’apporter son soutien à GazelleTech. La startup va bénéficier d’un apport en capital de 50K€. GazelleTech conçoit, produit et commercialise la Gazelle, un véhicule électrique urbain et périurbain dont la caisse autoporteuse est en matériaux composites. Sa conception permet au véhicule d’être 3 fois plus léger, ce qui divise par 2 la consommation du véhicule (70 Wh/km) et le temps de chargement de la batterie (4h). Depuis la création de ce fonds en 2012, la technopole a pu injecter 550K€ dans six jeunes pousses, dont le développement a assuré la création de 80 emplois et a permis de lever 8,5 M€ de fonds auprès des investisseurs privés.

[Tweet « #CeciEstUneRevolution – Oyst va révéler son bouton d’achat en 1 clic au salon E-commerce 1TO1 de Monaco »]

OYST fait sa grande entrée dans le monde du E-commerce en annonçant sa présence lors du salon One to One de Monaco du 22 au 24 mars. Créé par l’entrepreneur et investisseur, Julien Foussard, OYST ambitionne de devenir le pionnier de l’achat en ligne en toute simplicité et de s’intégrer rapidement à l’ensemble des sites marchands. Cette technologie permet de centraliser les démarches d’achat en ligne en 1 clic depuis la fiche produit et ce, depuis n’importe quel site marchand. Nul besoin donc de sélectionner taille, couleur ou coordonnées. La startup a développé une technologie « unique au monde avec un processus d’authentification 100% sûr et sans friction, composé de 7 facteurs d’authentification différents ».

[Tweet « #EchangeDeBonsProcédés – Werevo, la sous-traitance par les étudiants autoentrepreneurs pour les entrepreneurs »]

Une solution win-win. Werevo permet aux petites entreprises d’accéder à des services à haute valeur ajoutée… mais à des prix très attractifs. Qu’il s’agisse de créations de logo, de sites vitrines ou de création graphique, le coût des prestations est adapté à chaque entreprise en fonction de son budget et de son cahier de charges. Les entreprises accèdent donc à un immense vivier de talents, sans avoir à subir de contraintes géographiques ou temporelles. Pour les étudiants autoentrepreneurs, c’est le moyen de saisir des opportunités professionnelles, de booster leur propre réseau, de mettre en pratique leurs connaissances et leur savoir-faire… tout en étant rémunérés.