Psychologie et management sont parfois intimement liés. Corinne Laurier le prouve et nous explique comment appliquer l’analyse transactionnelle pour faire grandir son entreprise. 

Théorie de « psychiatrie sociale » inventée dans les années 1950, l’analyse transactionnelle peut aussi s’appliquer en entreprise. Corinne Laurier, consultante RH et auteur de Manager avec l’analyse transactionnelle (éd. Dunod), explique que nous avons plusieurs rôles au cours de notre vie. On peut ainsi être entrepreneur, parent, enfant ou encore ami. « Pour chacun de ces rôles, on n’agit pas de la même façon et nos interlocuteurs n’attendent pas la même chose de nous », souligne l’experte.

En entreprise, il y a plusieurs aspects du pouvoir

Et en entreprise, les rôles que nous jouons impliquent des relations de pouvoir – à entendre au sens d’influence sur l’autre. L’auteure en distingue plusieurs aspects : le pouvoir organisationnel, détenu de par sa position dans l’organisation ; le pouvoir personnel, qui entre en œuvre dans les relations aux autres ; et le pouvoir historique, ou l’héritage laissé par un précédent collaborateur. Pour bien manager, il faut savoir tenir compte de ces trois approches.