Entreprendre en 2018 : ce qui va changer

L’idée d’entreprendre vous trotte dans la tête depuis un moment déjà et, c’est décidé, vous sautez le pas dès la nouvelle année ! Mais que faut-il savoir avant de vous lancer ? Marie Eloy, Sandra Le Grand et Vivianne de Beaufort nous livrent leurs conseils pour entreprendre en 2018.

Ce mois-ci, les invitées de Business Women nous disent tout ce qu’il faut savoir pour entreprendre en 2018. Nous recevons sur notre plateau Marie Eloy, fondatrice de Bouge ta boîte et de Femmes de Bretagne, Sandra Le Grand, conférencière et co-fondatrice de Yapuka.org, et Vivianne de Beaufort, fondatrice des programmes Women Essec et du club Génération #Startuppeuse.

Publicité

Pour commencer, nos invitées font le bilan du paysage entrepreneurial français. Et l’on peut dire que le vent souffle dans les voiles des startuppers, avec un gouvernement favorable à la création d’entreprise et, surtout, une vraie envie d’entreprendre, en particulier chez les plus jeunes. Ainsi, 36 % des français affirment leur volonté de créer leur entreprise – un chiffre qui monte à 54 % chez les 18-35 ans.

« Une entreprise accompagnée a deux fois plus de chances de réussir »

Pour se lancer, « pas besoin d’une idée révolutionnaire », souligne Sandra Le Grand. « On repense un peu les usages, on met de la technologie là où il n’y en avait pas… » Disrupter les marchés serait donc un gage de succès, au même titre qu’investir un des secteurs porteurs en 2018, tels que l’intelligence artificielle, les objets connectés ou encore l’économie circulaire. Marie Eloy note, quant à elle, une véritable quête de sens chez les jeunes entrepreneuses : « elles ont toutes envie de créer avec un impact territorial, sociétal ou écologique ».

Une fois trouvé son secteur d’activité, l’heure est à la recherche de financements. On peut penser aux prêts bancaires, avec des aides comme le FGIF (Fond de garantie à l’initiative des femmes) qui garantit jusqu’à 70 % du prêt, aux prêts donneurs à taux zéro, ou encore au crowdfunding, qui a connu un véritable essor au cours des dernières années. Enfin, le mot essentiel à retenir pour les jeunes femmes qui souhaitent entreprendre est l’accompagnement. « Une entreprise accompagnée a deux fois plus de chances de réussir », précise Marie Eloy. CCI, BGE, Réseau Entreprendre, Moovjee… à vous de choisir le réseau d’entraide le plus adapté à votre entreprise.

Pauline Capmas-Delarue

À voir aussi :
Business Women : coup de projecteur sur les artisanes

Publicité
PARTAGER (67)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

1 Commentaire
  1. […] lire aussi :  Entreprendre en 2018 : ce qui va changer Paroles de startups : qu’aimeriez-vous que l’on dise de vous quand vous serez mort […]

Laisse ton commentaire