Les apps indispensables à télécharger avant 2018

Avant de repartir sur les chapeaux de roues, avez-vous fait la liste des apps qui pourraient adoucir votre quotidien ? Voici une sélection Made in Widoobiz rien que pour vous… (Mais vous pouvez passer le mot à votre collègue ou amis Facebook 😉 )

Dealabs : un Radin.com, mais en mieux

Un aller-retour Paris – New-York pour 236 € ? Non, vous ne rêvez pas, vous trouverez cette offre et bien d’autres tout aussi alléchantes sur Dealabs. Grâce à une communauté de « chasseurs de bons plans », les utilisateurs ont accès à des milliers de comme des jeux à -74% ou une semaine au ski pour 149 € tout compris. Et l’app fait preuve de bonne foi : « Tout le monde peut poster des bons plans, mais personne n’a le droit de poster ses propres deals. Une marque ne peut donc pas mettre en avant ses produits ou services ni charger directement quelqu’un de le faire à sa place. »

Avec 300 000 membres inscrits et 300 nouveaux deals dénichés chaque jour, la plateforme est en passe de devenir le site communautaire de référence pour les bons plans. Avis aux startuppers pour qui les fins de mois sont rudes…

Le Plus : l’utilisation d’un thermomètre pour mesurer la qualité du bon plan. Plus c’est « hot, plus il s’agit d’une bonne promo. Les deals qui dépassent 100° apparaissent alors sur la page d’accueil qui ne met en avant que les meilleures offres proposées par la communauté. 

Calm : l’app indispensable pour éviter le burn-out en 2018

« Welcome to these 3 minutes pause in your day ». Voilà une application qui va vous aider à retrouver votre paix intérieure. Adaptée au rythme de vie des entrepreneurs pour qui le temps est précieux, Calm propose différentes sessions de méditation allant de 3 à 25 minutes. Mais l’expérience ne s’arrête pas à la méditation. L’utilisateur peut également profiter de musiques de relaxation pour trouver le sommeil plus rapidement ou encore d’une vingtaine d’histoires à écouter avant de s’endormir. Si les plus grands patrons de la planète se sont mis à la méditation, pourquoi pas vous ?

Le Plus : L’application a également pensé un ensemble de programmes bien-être à suivre. Vous pouvez par exemple choisir d’apprendre à maîtriser vos émotions ou bien travailler sur l’amélioration de votre concentration.

Yuka : pour ceux qui aiment prendre soin de leur corps

Un jour, l’une de vos collègues a scanné votre plat cuisiné à réchauffer au micro-ondes avant de vous annoncer la douloureuse : « ton plat est médiocre ». Inquiet, vous ne comprenez pas sa remarque, jusqu’à ce que cette dernière ne vous éclaire : « Tu n’utilises pas Yuka pour savoir ce que tu donnes à ton corps ? ». Car désormais, vous pouvez connaître l’impact de votre alimentation sur votre santé. En scannant chaque produit (, plats cuisinés/surgelés, gâteaux, céréales…), vous découvrez alors des informations claires : graisses saturées, sel, fibres, etc… Comment les produis sont-ils « notés » ? 60 % de l’évaluation repose sur la qualité nutritionnelle, 30 % sont calculés en fonction de la présence d’additifs nocifs. Quant aux 10 % restants, il s’agit de l’origine des produits : s’ils bénéficient du label bio français (AB) et/ou du label bio européen (Eurofeuille).

Le Plus : si vous scannez un produit ayant un impact négatif sur la santé, Yuka vous recommande un produit équivalent de meilleure qualité. 

Moment : savez-vous combien de temps vous passez (perdez) sur votre smartphone ?

« Excuse-moi je n’ai pas entendu, tu disais ? ». Si vous faites partie du club des Nomophobes (cette phobie liée à la peur excessive d’être séparé de son téléphone mobile) et que les repas de famille n’y changent rien, il est grand temps de penser à votre cure de désintox. Selon une étude TNS Sofres publiée en novembre 2015, les Millenials passeraient en moyenne 1 jour par semaine sur leur portable. C’est pour combattre cette dépendance 2.0 qu’est née Moment. Grâce à cette app, vous allez enfin savoir combien de temps vous (perdez ?) consacrez à votre téléphone chaque jour. Moment enregistre chaque fois qu’un utilisateur se sert de son smartphone, puis dresse un récapitulatif. Êtes-vous prêt à faire le test ?

Le Plus : Après lui avoir fait prendre conscience de son addiction au mobile, l’app encourage l’utilisateur à réduire le nombre d’heures accroché à son téléphone grâce à des alertes qui surgissent après un certain temps d’utilisation quotidien. Et pour ceux qui ne marchent qu’aux défis, l’app propose différents challenges à relever pour tenter de réduire son addiction.  

Quik : le montage vidéo pour les nuls (mais qui fait pro)

Lancée par GoPro, Quik permet de réaliser de vrais montages vidéo à partir de son smartphone. Effets, transitions, musiques, textes et filtres : l’utilisateur peut transformer n’importe quelle vidéo en un petit film (presque) digne d’une société de production.

Le Plus : L’application a limité ses options pour une utilisation simplifiée et intuitive. Et avis aux drogués des réseaux sociaux qui adorent partager leurs vidéos de vacances, il est possible de monter un film pour Instagram.

Le Pot commun : parce que les bons comptes font les bons amis

« Ah mince j’ai pas de liquide sur moi, je t’apporte ça lundi. Sinon envoie-moi ton Rib ! ».  Avec le pot commun, les mauvais payeurs n’ont plus d’excuses.

En quelques tapotements de doigts, l’application permet de réunir quelques deniers à l’occasion d’un week-end entre amis, ou pour offrir un cadeau d’anniversaire à un collègue. Le bénéficiaire peut ensuite choisir de dépenser son argent sur l’un des sites partenaires (Fnac, Amazon, Smartbox…) ou bien demander un virement bancaire, moyennant une commission d’environ 3% en fonction du montant récolté.

Le Plus : Les « Pots Solidaires ». Sur le Pot Commun, vous pouvez décider de lancer un appel aux dons pour soutenir une personne, un projet, ou bien y participer.

Frichti : l’app de ceux qui aiment manger « bien et bon », sans cuisiner

Soupe de lentilles & patates douces, Saint-Jacques forestières & écrasé de pommes de terre : plus besoin de passer 3h en cuisine pour bien manger, Frichti le fait pour vous. C’est sur le créneau du « manger bien et bon », que s’est lancée la startup qui permet de se faire livrer des plats cuisinés dans Paris (et sa proche banlieue) aux heures de déjeuner ou de dîner, et ce 7j/7. Contrairement à Deliveroo ou Foodora, ce sont les équipes de Frichti qui concoctent les mets au lieu de se « contenter » d’aller les chercher dans les cuisines des restaurants.

Le Plus : La startup privilégie les circuits courts pour « reconnecter les parisiens avec des producteurs, soigneusement sélectionnés partout en France. »

Et vous, quelle est l’app dont vous ne pouvez plus vous passer ?

Et si en 2018 vous n’avez pas prévu de vous coucher plus tôt, voici quelques conseils pour les couche-tard : 

https://www.widoobiz.com/conseils-expertises/5-rituels-a-adopter-pour-les-couche-tard/82748

PARTAGER (39)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

2 Commentaires
  1. […] 11 janvier 2018 […]

  2. […] 11 janvier 2018 […]

Laisse ton commentaire