En 2017, les ventes automobiles dans le neuf ont bondi de 4,7 % sur un an avec plus de 2,11 millions de nouvelles immatriculations enregistrées en France. Du côté de l’occasion, aussi, les chiffres sont encourageants.

La France compte près de 40 millions d’automobilistes et un parc automobile de plus en plus vieillissant. D’après l’étude de l’Organisme technique central, l’âge moyen des voitures circulant dans l’Hexagone s’élève en effet à douze ans. En 2008, il n’était que de dix ans. Résultat, il faut renouveler régulièrement les véhicules. Une manne pour les garagistes mais aussi pour les concessionnaires et les spécialistes de la vente d’occasion.

Le marché des voitures neuves et d’occasion

Malgré une défiance grandissante à l’égard du diesel – pour la première fois depuis 2000, il représente moins de la moitié des ventes à 47,3 % –, le marché des voitures neuves se porte bien en France avec une croissance de 4,7 % en 2017 par rapport à 2016. Dans le détail, ce sont plus de 2,11 millions d’automobiles qui ont été immatriculées dans l’Hexagone sur cette période, selon les premières estimations du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).
Dans l’occasion, les ventes de voitures électriques surpassent largement le nombre de voitures neuves vendues avec près de 65 % des ventes totales. En revanche, en volume, le neuf l’emporte pour tout ce qui concerne les véhicules essence, diesel et hybride.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article sur Les Echos de la Franchise