Université numérique du MEDEF 2018 : la formation, clé de la transformation

Si l’on ne s’improvise pas expert du digital, on peut néanmoins se former, tout au long de sa vie, aux nouveaux outils et aux pratiques émergentes. Une recommandation émise par de nombreux experts à l’occasion de l’Université numérique du MEDEF 2018. Retour sur une édition dédiée aux compétences et aux talents.

Université numérique du Medef

Pour sa quatrième édition, l’Université numérique du MEDEF était consacrée au futur des métiers, des compétences et de la formation. Dirigeants d’entreprise, apprenants de tout âge, mais aussi enseignants, recruteurs ou formateurs se sont donné rendez-vous les 21 et 22 mars 2018, pour échanger autour de cette thématique. Des intervenants de qualité, experts du numérique, se sont également succédé dans l’auditorium, pour un cycle de conférences poussant plus loin la réflexion.

Widoobiz, en partenariat avec la coalition numérique, a d’ailleurs interviewé un certain nombre d’entrepreneurs et d’experts présents durant ces deux jours. Ces derniers nous ont livré leurs conseils et réflexions sur la transformation digitale et la meilleure façon de développer les compétences numériques dans l’hexagone.

Pour Christian Poyau, se recroqueviller face au numérique est une grosse bêtise

Frédéric Bedin : « Le numérique est un accélérateur de valeur »

Emmanuel Benabou : « Il faut toujours se structurer autour de l’innovation »

Geneviève Bouché : « Le numérique est une affaire extraordinairement géopolitique »

Jean de Bony : « S’il y a moins de femmes qui entreprennent, c’est en raison des différences physiologiques »

Cyril Di Palma : « Les entreprises aussi sont confrontées aux risques liés au numérique »

Jack Levy – ECTI : des seniors au service de la transition numérique

Olivier Gauvin : « L’entreprise doit former ses collaborateurs au numérique »

David Giblas : « La technologie doit être au service de l’humain. Plus que jamais, l’humain restera l’avenir des entreprises »

David Guez : « Plus on aura de données, plus l’IA permettra de comprendre l’évolution des maladies »

Pour Emmanuelle Saudeau, les talents sont au coeur de la transformation numérique

Alban Jarry : « Le système éducatif français n’est pas adapté à l’évolution numérique »

Christel Lambolez : « Il faut développer la culture du changement, la culture des usages »

Fabien Le Quellec – Pour les Compagnons du Devoir aussi, la transition numérique est essentielle

Olivier Midière : « Pour chaque nation, la différence en termes de compétences se fera sur les talents »

Aida Millán Hidalgo : « Les ministères devraient définir une stratégie commune pour le numérique »

Christopher Sullivan : « Le niveau des Français n’est pas si bon, en matière de digital »

Jean-Marc Tasseto : « La formation tout au long de la vie va garantir votre employabilité »

Bertrand Villeret : « On atteint le stade où on arrive à démocratiser une technologie »

 

PARTAGER (20)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

1 Commentaire
  1. […] Pour sa quatrième édition, l’Université numérique du MEDEF était consacrée au futur des métiers, des compétences et de la formation. Dirigeants d’entreprise, apprenants de tout âge, mais aussi enseignants, recruteurs ou formateurs se sont donné rendez-vous les 21 et 22 mars 2018, pour échanger autour de cette thématique. Des intervenants de qualité, experts du numérique, se sont également succédé dans l’auditorium, pour un cycle de conférences poussant plus loin la réflexion. Widoobiz, en partenariat avec la coalition numérique, a d’ailleurs interviewé un certain nombre d’entrepreneurs et d’experts présents durant ces deux jours. Ces derniers nous ont livré leurs conseils et réflexions sur la transformation digitale et la meilleure façon de développer les compétences numériques dans l’hexagone. Pour Christian Poyau, se recroqueviller face au numérique est une grosse bêtise Frédéric Bedin : « Le numérique est un accélérateur de valeur » Emmanuel Benabou : « Il faut toujours se structurer autour de l’innovation » Geneviève Bouché : « Le numérique est une affaire extraordinairement géopolitique » Jean de Bony : « S’il y a moins de femmes qui… Lire la suite depuis la Source […]

Laisse ton commentaire