Dans un environnement très concurrentiel, et quel que soit le secteur d’activité, se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et créer sa startup exige d’acquérir rapidement une position dominante sur un nouveau marché. Pour y parvenir, il convient de développer une communauté engagée et embrasser, dès le lancement, une vision européenne.

 

Développer une communauté engagée

La communauté apparaît aujourd’hui comme le point central de toutes startups à succès. À titre d’exemple, WeWork a fondé tout son succès sur cette vision. La société a en effet transformé un espace de travail en une véritable communauté. Elle a ainsi permis aux collaborateurs de travailler, de se rencontrer et d’échanger ensemble dans le monde entier. Et ce n’est pas la seule. Front incarne une vision forte de la communauté à travers son outil de boîte email collaborative. Son but ? Rapprocher les équipes, faire naître plus de liens à l’intérieur des différents services de l’entreprise et permettre, a fortiori, la productivité des collaborateurs.

Mais au-delà de créer une communauté, il s’agit également de la faire vivre et de l’animer en répondant à ses besoins spécifiques. Une communauté engagée crée de la valeur pour le client et enrichit l’impact que peut avoir une solution ou un produit. Au cœur de cette communauté, le client est le pivot central et participe à la co-création du produit grâce à ses retours d’expérience.

Cette communauté se retrouve également à l’intérieur de l’entreprise entre les collaborateurs : des points réguliers, des partages de chiffres, des réunions pour recueillir des témoignages de la part des clients. Pour relever ce défi, les entrepreneurs peuvent bénéficier de l’expertise d’incubateurs, de grandes sociétés ou encore d’organismes spécialisés pour mener à bien les diverses étapes qui jalonnent le lancement d’une startup.

De 0 à 1 : créer un nouveau marché

Peter Thiel l’a parfaitement expliqué dans son livre De zéro à un. Dans un écosystème très compétitif, nombreux sont les entrepreneurs à se lancer sur des marchés saturés. Or, pour se démarquer, il vaut mieux investir un marché nouveau sans concurrent ou se montrer disruptif sur un marché déjà existant. C’est le cas de Trainline qui a révolutionné l’achat des billets de bus et de trains en Europe en proposant une plateforme unique.


Une fois positionnée sur son marché, la startup doit accélérer son développement. L’idée est d’être en position de force le plus vite possible face à la nouvelle concurrence. La consolidation du marché doit se faire rapidement, et à grande échelle. Et ce, afin que le projet s’inscrive dans une stratégie de succès. Pour cela, il est indispensable de connaître au mieux les besoins des clients pour orienter le produit ou le service selon ses attentes. Il convient ainsi de le tester auprès de potentiels clients pour l’adapter, le modifier et l’améliorer au quotidien.

Adopter une vision européenne dès le lancement

Le marché européen n’a jamais été aussi florissant que maintenant et les startups françaises ont tout pour y réussir. En effet, petits et grands acteurs n’hésitent plus à pénétrer le marché européen qui a connu une forte consolidation ces dernières années. L’Union Européenne octroie des financements et des avantages pour permettre davantage de possibilités d’expansions aux startups.

Dès le début, l’entrepreneur doit penser son produit avec une dimension européenne, voire outre-Atlantique. Et pour réussir sur le marché européen, il faut avoir une connaissance très approfondie du produit. Il faut aussi maitriser le segment du marché visé et la concurrence, même lorsque celle-ci est indirecte. Il est primordial de mettre en avant sa valeur ajoutée afin de se distinguer avec une offre claire par rapport aux concurrents.

Ces étapes sont essentielles pour construire progressivement son développement hors de l’Hexagone. Ce développement doit être porté par une équipe flexible, polyvalente, soudée, investie, capable de fournir un travail important dans un esprit collaboratif. Dès le lancement, l’expansion est la clé. Il serait inopportun de lancer un produit ou un service sans logique de développement à l’international.

 

Créer une startup est une véritable aventure dont la route est longue et jalonnée d’épreuves, de difficultés et de belles réussites. Bien qu’il n’existe pas de formule magique, certaines étapes sont primordiales pour transformer son idée en succès.

 

À lire aussi :

Le travail du futur à l’image de la nouvelle génération

La formation des jeunes talents, atout win-win des entreprises