Louer son smartphone, la nouvelle tendance zéro déchet

Largement démocratisé avec le secteur automobile, le marché de la location est en forte croissance et touche tous les domaines. Celui des smartphones n’est pas épargné et voit naître de plus en plus d’acteurs, à l’instar de Mobile Club, alternative « zéro déchet ».

Un Iphone 7 à moins de 20 euros par mois, c’est possible. Créé par Damien Morin en 2018, Mobile Club propose un service de location de smartphones, sans aucune forme d’engagement. Au même titre qu’un leasing automobile, cette solution s’avère très avantageuse. Notamment pour les petits budgets ou les utilisateurs ne souhaitant pas se lier. Alors simple effet de mode ou sérieuse alternative aux opportunités du marché ?

Prenons le cas concret d’un Iphone 7. Pour 19,90€ par mois, un utilisateur peut disposer d’un téléphone neuf ou reconditionné. À tout moment, il est libre d’en changer pour un modèle dernier cri, une autre couleur ou une autre capacité. Tous les abonnements comprennent une assurance casse et vol. Enfin, dernier point auquel le fondateur de Mobile Club a réfléchi, l’engagement. Tout adhérent peut résilier son abonnement quand bon lui semble. Par ailleurs, il est libre de choisir n’importe quel forfait chez n’importe quel opérateur.

Défi zéro déchet

Sur le papier, la jeune pousse française a tout bon. En marge des conditions précitées, Mobile Club s’inscrit parfaitement dans la tendance du zéro déchet, principe vertueux visant à recycler et remettre en circulation des objets, dans une perspective de transition écologique. Si l’on en croit le cabinet GFK, les smartphones reconditionnés représentent 2 millions d’appareils, soit 7% des ventes totales en France. En outre, selon l’UFC Que Choisir, seuls 11% des consommateurs sont prêts à payer leur smartphone plus de 600 euros. Une brèche dans laquelle s’est engouffré Damien Morin, convaincu que les prix croissants, pour ne pas dire indécents, des téléphones (rappelons que le prix d’un Iphone X, dernier né de la marque à la pomme, avoisine un SMIC) et l’obsolescence programmée à laquelle sont soumis les portables aujourd’hui, plaident en faveur de Mobile Club.

LOA ou LLD, un marché en forte croissance

Pour conquérir le cœur des technophiles et valider son business, le jeune entrepreneur a largement investi dans l’équipement de smartphones. Afin de minimiser les coûts, réparations et remises à neuf sont traitées en interne. Un savoir-faire longuement perfectionné au sein de Save, la première boîte de Damien Morin, spécialisée notamment dans la réparation de smartphones.

Pari osé qui tombe pourtant à point nommé. Toujours selon le cabinet GFK, le marché de la location, avec option d’achat (LOA) ou longue durée (LLD), est en forte croissance. Le secteur de l’automobile volontairement mis à part, le gros électroménager, les ordinateurs et les smartphones se taillent la part du lion. GFK va même plus loin et affirme que 22% des Français se disent très intéressés par la location de leur téléphone. Guère étonnant que ce mode de consommation ait largement été adopté par les opérateurs historiques du secteur, de plus en plus nombreux à proposer le leasing de mobile.

Mais en libérant ses clients de toute forme d’engagement, Mobile Club tire son épingle du jeu. Reste à transformer l’essai en véritable succès.

À lire aussi :

Cocorico : le lave-vaisselle le plus petit et le plus rapide du monde est Made In France

On a trouvé le Netflix de la littérature 

 

 

 

 

PARTAGER (63)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

3 Commentaires
  1. […] Louer son smartphone, la nouvelle tendance zéro déchet […]

  2. mahsa

    21 janvier 2019 14 h 06 min

    tnq for this article pls visit my page : https://lahzeakhar.com/%D8%AA%D9%88%D8%B1-%DA%86%DB%8C%D9%86

  3. […] Louer son smartphone, la nouvelle tendance zéro déchet […]

Laisse ton commentaire