L’ennui : le nouveau mal du siècle au bureau

L’ennui : le nouveau mal du siècle au bureau

boreout-travail-salaries

Le burn-out est complètement has-been. Au bureau, le mal qui guette les salariés porte désormais un autre nom : l’ennui. En effet, selon un sondage réalisé par le cabinet de recrutement Qapa.fr, 63 % des Français s’ennuient au travail.

Compter les heures, les minutes, regarder des vidéos sur Youtube et surtout se morfondre de la vacuité de son travail… Si ceci ressemble à votre quotidien, il se peut que vous souffriez de l’ennui au travail, comme 63 % des Français. C’est ce que révèle une étude menée par le cabinet de recrutement Qapa.fr*. Ce dernier a interrogé près de 4,5 millions de personnes entre le 13 et le 20 février. Et les résultats sont édifiants : les salariés tricolores sont en effet  28 % à qualifier leur activité de « très ennuyeuse » et 35 % « un peu ennuyeuse ».

54 % des interrogés seraient prêts à avoir une rémunération plus basse

Loin d’être tous passionnés par leur emploi, les Français n’ont toutefois pas forcément le courage de montrer leur lassitude à leurs collègues et à leur manager. Du coup, ils sont 90 % à cacher leur ennui quotidiennement. 62 % déclarent même faire semblant d’avoir une activité, pour mieux tromper leur direction. L’ennui est une telle plaie, que certains salariés sont même prêts à faire des efforts sur leur salaire. En effet, 54 % des interrogés préfèreraient avoir une activité plus intéressante, même pour une rémunération plus basse. Enfin, fait paradoxal, même si ces collaborateurs s’ennuient à mourir, ils sont tout de même 70 % à reconnaître à leur activité professionnelle… un certain intérêt. Tout n’est donc pas perdu !

*Sondage réalisé entre le 13 et le 20 février 2019 auprès des 4,5 millions de candidats sur Qapa.fr. Parmi ces candidats, 52% d’entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Profils : 51% de femmes et 49% d’hommes. 

0 commentaires

Laisser un commentaire