Comment booster votre sommeil et être plus performant au travail

Comment booster votre sommeil et être plus performant au travail

sommeil-travail-gregory-pappas-unsplash

Métro, boulot, dodo… KO. Le temps de sommeil total des Français est passé sous la barre des 7 heures par jour. Un triste record que l’on pourrait inverser grâce à une solution… La sieste au travail !

« Le travail c’est la santé, dormir c’est la conserver ». Voilà ce qu’aurait pu chanter Henri Salvador en cette journée nationale du sommeil.  Or, le temps de repos total des Français est passé pour la toute première fois sous la barre des 7 heures par jour, selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé Publique France. Un fait inquiétant pour le bien-être et la productivité des travailleurs.

On évalue le temps de sommeil pour 24 heures des 18-75 ans à 6h55 en moyenne. Soit 19 minutes de moins que  ce que le personnel de santé recommande. Plus précisément, les Français mettent 25 minutes à s’endormir, et accusent d’une durée moyenne d’éveil nocturne de 34 minutes.

Le sommeil malmené par nos vies hyperconnectées

Les raisons de ces chiffres en baisse sont multiples, d’après ce baromètre. En tête : le travail nocturne, le temps de trajet domicile-travail, les moments passés devant les écrans (smartphone, tablette, télé, ordinateur…) et enfin la pollution sonore et lumineuse de notre environnement nocturne.

 « Face à une accélération des rythmes où chacun se veut présent au monde et connecté à tout moment, le sommeil peut apparaître comme un temps facultatif, et il est en effet bien malmené dans la compétition quotidienne qu’il mène face aux loisirs et au travail », résume cette étude.

Sieste pour tous !

Alors que faire pour remédier à cette situation ? Le baromètre de Santé Publique France prodigue quelques conseils pour préserver durablement son sommeil :

1. Soigner l’environnement de sa chambre : privilégier un endroit silencieux, obscur, protégé des pollutions extérieures telles que les leds d’horloge ou les bips des courriels. La température doit tourner autour de 18 °C et la literie, être de qualité. « Il est frappant de constater, lorsqu’on demande des photos de leurs chambres à des patients insomniaques, à quel point ces conseils de bon sens ne sont pas respectés », précise le baromètre.

2. Promouvoir l’activité physique : c’est prouvé, l’exercice favoriserait le sommeil lent et profond et diminuerait les symptômes d’insomnie.

3. Inciter à la sieste : lorsqu’elle est bien faite (de 20 à 30 minutes), cette dernière procure des bienfaits inestimables. « À l’école comme dans l’entreprise (…), la sieste a été démontrée comme efficace et préventive », justifie l’étude.

Cette journée nationale du sommeil peut donc être le jour parfait pour aller voir votre direction et demander un espace de sieste, comme cela existe déjà en Chine, ou Japon ou encore en Espagne.

0 commentaires

Laisser un commentaire