No Bullshit #7 : Christopher des Fontaines vs la startup nation

No Bullshit #7 : Christopher des Fontaines vs la startup nation

chris-desfontaines

Obligations légales et administratives, délais d’instruction… Pour Christopher des Fontaines, la France n’est pas une « startup nation ».

Non, la France n’est pas « startup friendly ». S’il y a un véritable engouement autour de l’entrepreneuriat, il est parfois compliqué, pour un business naissant, de se déployer sous le poids des process administratifs. C’est en tout cas le constat que fait Christopher des Fontaines, le fondateur de Jollyclick.

Au micro de Widoobiz, le CEO déplore des temps longs et des délais d’instruction, des obligations légales, administratives ou fiscales… Autant d’obstacles qui viennent ralentir le bon développement d’une startup. « Aujourd’hui, on se heurte encore a énormément de barrages, de barrières et de problèmes qui nous empêchent vraiment de libérer le potentiel d’une entreprise, indique cet autodidacte, avant d’ajouter : En France, le problème, c’est qu’on fait beaucoup de choses, mais on ne les fait pas pleinement. » Contrairement aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis, un exemple à suivre ?

Car comme le rappelle Christopher des Fontaines, « les entreprises ne sont pas tenues d’avoir un registre des comptes propre pendant trois ans. » De quoi leur donner le loisir d’expérimenter en toute liberté.

 

 

 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire