Confinement, télétravail et marketing : les bons outils au bon moment

Confinement, télétravail et marketing : les bons outils au bon moment

Publié le 13 mai 2020

Une étude Kantar dévoilait que 92% des Français désiraient que les marques continuent leur activité de communication pendant le confinement. Dans un contexte de crise sanitaire où l’activité commerciale a été coupée dans son élan et où le trafic web a augmenté de près de 70%, les entreprises doivent pourtant assurer la continuité communicationnelle de leurs services et de leurs offres. Pour se faire, elles doivent aider leurs équipes marketing en télétravail à se doter des outils d’accès aux ressources adéquats. Mais les entreprises y sont-elles préparées ?

 

Un service clé en pleine crise sanitaire

Depuis la crise sanitaire du Covid-19, les services commerciaux des entreprises fonctionnent globalement tous au ralenti. En effet, le temps du confinement n’est pas un temps de conversion pour l’entreprise où il s’agit de transformer des leads, des prospects en clients futurs. La plupart des magasins physiques ont fermé boutique. Et la conjoncture anxiogène n’incite pas forcément les consommateurs à acheter des sacs LVMH sur le web.

Si l’activité commerciale est à l’arrêt, il est pourtant nécessaire de continuer à faire parler de la société, à communiquer en période de crise sur l’avenir de celle-ci pour anticiper la reprise. A titre indicatif, l’étude Kantar indique que 62% des Français veulent notamment que les marques évoquent les efforts qu’elles fournissent pendant la crise. Et cette continuité communicationnelle est d’autant plus nécessaire que tout a été stoppé de façon brutale. Les projets en cours de préparation au début du semestre seront lancés à la levée du confinement. Il faut donc préparer la communication de leur lancement. D’autre part, selon les chiffres de Sortlist, la demande de prestation a augmenté de 27,8% en stratégie digitale et de 21,8% en branding.

Des outils adéquats dans le boom du télétravail

Pour assurer la continuité communicationnelle de l’entreprise, les bons outils s’imposent dans une période où le télétravail n’a de fait, jamais été aussi pratiqué. Selon un récent sondage du JDN, 85% des employés seraient passés au télétravail depuis le 17 mars. D’ordinaire, les équipes marketing ont pourtant peu l’habitude de travailler en dehors du bureau et perdent un temps considérable dans l’accès aux bases de données (images, films, document). Des études démontrent à cet effet, qu’un salarié passe en moyenne près de 20 % de sa journée de travail à chercher les informations nécessaires pour travailler soit 32 jours par an.

A distance, autant dire que cette tâche se complique. C’est pourquoi les équipes marketing ont plus que jamais besoin d’un accès distant à ces ressources, d’un accès simple et soigneusement hiérarchisé. Les entreprises sont donc attendues au tournant pour mettre en place une base de données hébergée dans leur serveur interne, avec un accès Cloud plus sécurisé qu’un Google Doc. Ce type d’outil améliorerait sensiblement la productivité des équipes de travail, en évitant les interruptions de production, en permettant un travail collaboratif ainsi qu’en facilitant la rapidité de partage entre collègues. Selon une étude SerdaLAB menée en 2016, la productivité des organisations qui ont adopté un outil de DAM croît en moyenne de 34 %.

Les entreprises ne sont pas encore prêtes

Par ailleurs, la nécessité pour les entreprises de s’équiper de ce type de solution est d’autant plus cruciale qu’après le 11 mai, il y ait de fortes chances pour que le télétravail se perpétue de nouveau. Le déconfinement s’annonce progressif. L’instauration de normes sanitaires sur le sol des grands groupes relève trop souvent du casse-tête (masques, gels, espaces entre les différents bureaux).

Pour l’heure néanmoins, les entreprises ne semblent pas prêtes à affronter ces vagues, faute d’avoir instauré le télétravail en amont. Quelques semaines avant le confinement, le 12 mars 2020, 31% des dirigeants, selon le baromètre « Maturité Digitale des entreprises françaises » opposaient une résistance de principe au télétravail. Aujourd’hui, elles n’ont toutefois plus le choix et doivent faire perdurer les bonnes pratiques qui s’organisent en mobilisant leurs services informatiques et marketing pour maintenir l’activité économique future.

C’est dans l’intérêt des entreprises d’investir sur l’avenir via des outils de gestions des données à distance et collaboratifs afin que le service marketing puisse assurer la pérennité économique en période de flottement commercial. Surtout dans un moment où la mobilité professionnelle des salariés a vocation à se maintenir faible dans les mois à venir.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire