Développer ses compétences, se réinventer, rester en mouvement pour faire face aux défis de l’après COVID-19

Développer ses compétences, se réinventer, rester en mouvement pour faire face aux défis de l’après COVID-19

Plus que jamais, pour beaucoup d’entreprises comme pour nous tous à titre individuel, la capacité à remettre en question ses pratiques et ses fondamentaux sera cruciale dans un avenir proche. La crise sanitaire et le confinement qui a suivi ont complètement bouleversé le paysage socio-économique et l’organisation du travail. Pour y répondre, il sera nécessaire d’engager la relance tout en renouant avec une dynamique de création de valeur.

Développer les compétences de ses salariés malgré la crise

Depuis le début de cet épisode extraordinaire, la situation a suscité un bouleversement pour l’ensemble des entreprises. Cependant, force est de constater que les entreprises et leurs équipes se sont mobilisées et adaptées à une situation totalement inédite. Le plus gros défi à relever a sans aucun doute était la mise en place du télétravail à pratiquement tous les niveaux. Selon un récent sondage du JDN, 85% des employés français seraient passés au télétravail depuis le 17 mars. Certaines entreprises l’avaient déjà inscrit dans leur culture, d’autres n’en avaient ni les codes ni les habitudes.

Mais la situation actuelle peut être vue comme un moyen de massifier l’offre de formation digitale et de tester de nouvelles pratiques en interne pour déclencher- un meilleur partage de connaissances et de ressources entre pairs. Les outils sont là et à notre disposition : logiciels collaboratifs, réseau social interne, enseignements virtuels. Les entreprises ont ce qu’il faut pour offrir une formation digitale et un accès à des moyens de communication à leurs salariés. La formation et le développement des compétences sont des notions qui doivent être présentes dans l’ADN de chaque entreprise.

L’après COVID-19 et la nécessité de se réinventer

Il est encore trop tôt pour dire quelles seront les répercussions de cette crise, qu’elles soient économiques ou sociales. Dans tous les cas, il y a aura un avant et un après-confinement. Tout d’abord au niveau du management et de l’organisation du travail au sein des entreprises. Il va falloir apprendre à collaborer tout en respectant les normes sanitaires en vigueur et à s’adapter aux différentes évolutions.

De bonnes choses vont également ressortir de cette crise. Dans de nombreuses entreprises l’on constate une dynamique et un engouement des collaborateurs. Cette pandémie aura permis de renforcer les liens d’une communauté apprenante, plus aguerrie aux outils collaboratifs pour en tirer le meilleur. Elle aura aussi permis de tester, d’expérimenter d’une manière inédite des modes de travail et d’apprentissage nouveaux ou tout au mieux différents. Mais surtout, elle aura témoigné d’atouts déterminants pour les mois à venir.

Car pour l’après-confinement il sera nécessaire de redéployer ses compétences, mobiliser ses expertises avec des contextes clients inédits qui constitueront les défis de demain. Nous allons tous devoir pivoter, faire un pas de côté pour nous réinventer à titre personnel et organisationnel. Apprendre doit susciter humilité, curiosité, constance, renoncement à nos habitudes et certitudes des temps d’avant. Donnons tout son sens et corps à ces valeurs pour ouvrir de nouveaux horizons. Nous en aurons besoin pour l’avenir !

 

À propos de l’auteur : Diplômée en Psychologie, Caroline Nancy dispose de 20 ans d’expérience dans le développement des Ressources Humaines. Après avoir travaillé  pour la Chambre de Commerce et d’Industrie en Argentine, elle occupe la fonction de Responsable Recrutement et Carrière chez Pierre Fabre en région toulousaine. C’est en 2017 que Caroline Nancy est nommée Directrice des Ressources Humaines de SCALIAN.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire