+87 % de factures impayées

+87 % de factures impayées

En cette période hors norme où les entreprises sont confrontées à un pilotage économique inédit et des enjeux clés sur leur trésorerie, les équipes de KPMG France, en partenariat avec Sidetrade, ont investigué auprès de grands comptes l’impact du Covid-19 sur le crédit inter-entreprises. Le résultat ? L’étude « Culture cash : enjeux et perspectives de la Direction Financière ».

 

Les principaux enseignements de l’étude :

  • Environ 3,5 factures sur 10 sont échues avec plus de 10 jours de retard, versus environ 2 sur 10 avant le confinement ;
  • Le nombre de factures payées de manière hebdomadaire chute à environ 680,000 factures versus une moyenne de 780,000 avant la période du confinement, soit 12 % de baisse ;
  • Les entreprises fournissant des services et de la prestation intellectuelle subissent des retards de paiement plus importants. À l’inverse, les entreprises délivrant des biens ou du transport ont des délais plus courts;
  • Une meilleure implication des fonctions opérationnelles ainsi qu’une utilisation plus poussée des technologies d’automatisation et d’intelligence artificielle figurent parmi les principales pistes pour optimiser la culture cash.

Pour Baréma Bocoum, Associé Restructuring/Deal Advisory chez KPMG France : « La crise économique sans précédent que nous traversons replace la culture cash au centre des préoccupations des entreprises et de leurs dirigeants, à l’heure où l’accès au crédit se tend et où les organisations cherchent à préserver leurs liquidités. L’étude que nous avons conduite met en lumière le nouveau rôle que sont amenées à jouer les Directions Financières au sein de leur organisation, véritables partenaires stratégiques du dirigeant d’entreprise dans ce contexte exceptionnel ». 

 

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire