Deuxième phase du déconfinement : la limitation des regroupements à dix personnes dans l’espace public est maintenue, le recours au télétravail doit être privilégié

Deuxième phase du déconfinement : la limitation des regroupements à dix personnes dans l’espace public est maintenue, le recours au télétravail doit être privilégié

Publié le 28 mai 2020

Annonces deuxième phase de déconfinement

Ce mardi 28 mai, le Premier ministre annonce la deuxième phase de déconfinement. Résumé des premières annonces.

La situation en nette amélioration

«Le virus est encore présent à degré divers sur tout le territoire, cela veut dire que sa vitesse de circulation est à ce stade sous contrôle. Nous en sommes là où nous espérions nous retrouver au mois de mai et un peu mieux que là où nous espérions être » a déclaré Edouard Philippe lors de son allocution du 28 mai.  Il insiste néanmoins sur la vigilance dont chacun doit continuer à faire preuve. « Sur le plan sanitaire, les nouvelles sont bonnes mais pas au point d’un retour à la normale, partout en France de nouveaux clusters surgissent et sont porteurs de risques.. Tout ceci justifie que nous restions très vigilants. »

Réouverture des terrasses de cafés, restaurants et bars le 2 juin

Le Premier ministre annonce également l’accélération de la réouverture des écoles, collèges et lycées ainsi que la réouverture des terrasses de cafés, restaurants et bars le 2 juin prochain. Il déclare aussi « le retour progressif de la vie culturelle et sportive avec des contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange. »

Cette liberté implique des contraintes « la limitation des regroupements à dix personnes dans l’espace public est maintenue, le principe du recours au télétravail doit être privilégié et le respect des gestes barrières doit rester rigoureux. Nous continuons à limiter les formes de la vie sociale les plus propices à la transmission : les sports de contact, les boites de nuit et les regroupements de large public ». Le Premier ministre appelle néanmoins les personnes vulnérables à continuer leurs efforts.

Récession historique

« Gardons en tête que s’ouvre aujourd’hui un nouveau front, le pays va devoir se battre contre l’impact d’une récession historique. Les chiffres présentés par pole emploi ce matin  l’attestent et sonnent l’urgence, le nombre de personnes inscrites à pôle emploi a augmenté de 800 000 par rapport à mars, un chiffre historique. »

 

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire