96% de jeunes prêts à faire un éco-geste pour l’océan d’ici 2040

96% de jeunes prêts à faire un éco-geste pour l’océan d’ici 2040

Le Marine Stewardship Council (MSC), l’ONG internationale qui lutte contre la surpêche, annonce le lancement d’une nouvelle campagne digitale baptisée un label bleu pour une planète plus bleue pour sensibiliser l’opinion publique à la protection des océans, en faveur d’une consommation éco-responsable et d’un avenir économique soutenable. Une opération qui reconnecte les citoyens aux océans, les consommateurs aux pêcheurs, le poisson que l’on aime à l’océan que l’on souhaite protéger. La campagne sera déployée en France à partir du 6 Juin et sera étendue à l’échelle mondiale à compter du 8 Juin, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Océan.

 

La nouvelle campagne du MSC intègre une vidéo en split-screen (ou « écran partagé ») à destination du grand public pour montrer le rôle de chaque citoyen dans la construction d’une planète durable. Le procédé technique utilisé pour réaliser le spot amplifie le message de sensibilisation de l’organisation en liant au sein d’une même séquence le travail des pêcheurs et les bénéfices pour les consommateurs : chaque séquence représente un écran partagé avec d’un côté, des scènes renvoyant à la consommation alimentaire des citoyens et de l’autre, des scènes révélant le travail des pêcheurs sur les océans: les filets de pêche s’enroulent comme des spaghettis ; un couteau coupant un steak de thon rappelle le filet que le pêcheur hisse sur son bateau…

« Dans un contexte où la crise appelle à repenser le monde, la durabilité des pratiques apparaît comme un élément catalyseur de reconstruction économique, que ce soit pour les pêcheurs qui travaillent pour nourrir les populations, les entreprises qui veillent à garantir une sécurité alimentaire à l’échelle planétaire, ou encore les citoyens qui cherchent désormais à consommer mieux. », explique Jean-Charles Pentecouteau, Directeur France au Marine Stewardship Council (MSC) France

La dernière étude du MSC menée avec GlobeScan (2020) sur les préoccupations environnementales révèle que les jeunes générations sont les plus concernées par l’avenir de leur consommation :

  • 53% des français entre 18 et 24 ans et 61% entre 25 et 34 ans craignent que leur poisson favori ne soit plus disponible en 2040. Une inquiétude qui devance celle de leurs homologues internationaux : 37% entre 18 et 24 ans et 36% entre 25 et 34 ans.
  • 96% de français de cette même tranche d’âge (18-34 ans) sont prêts à faire un éco-geste pour préserver l’océan dans les vingt années à venir. A l’échelle mondiale, on observe 89% pour les 18-34 ans et 83% pour les citoyens tout âge confondu.
  • En France, les plus jeunes (18-24 ans) sont enclins à changer de marque de produits de consommation à l’avenir, si celle-ci est engagée à proposer une pêche en faveur de la protection des océans (42%)

 

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire