Dire des injures permettrait d’atténuer la douleur

Dire des injures permettrait d’atténuer la douleur

Publié le 10 juillet 2020

Se cogner le petit orteil avec le pied de la table basse, marcher sur le jouet du petit ou encore se taper la tête contre le placard de la cuisine… Des incidents du quotidien qui provoquent parfois une grande douleur que les injures permettraient d’atténuer selon des chercheurs de l’Université de Keele.

Selon des chercheurs de l’université de Keele, proférer des injures après s’être fait mal atténuerait grandement la douleur. D’après un article de Sciences et Vie, ces derniers auraient demandé à 92 personnes de plonger la main dans de l’eau glacée en répétant le mot « fuck », que l’on pourrait traduire par « putain » en français. Un exercice qu’ils ont demandé aux participants de répéter en remplaçant la grossièreté par des mots neutres ou encore des mots inventés, aux sonorités cocasses telles que « twizpipe ».

Les scientifiques ont ensuite mesuré l’effet de ces mots sur la perception de la douleur des 92 personnes testées. Et les résultats sont édifiants  » la répétition de « fuck » a bel et bien favorisé la tolérance à la douleur de 33% et augmenté le seuil de douleur de 32%, comparé aux trois autres mots qui n’ont produit aucun effet significatif » peut-on lire sur l’article.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire