Loi de Bioéthique : Jean Castex donne la position du gouvernement

Loi de Bioéthique : Jean Castex donne la position du gouvernement

Publié le 28 juillet 2020

L’assemblée nationale planche depuis hier sur le texte qui ouvre la PMA à toutes les femmes. Un projet de loi sensible qui divise la majorité ensuite recadrée par Jean Castex.

L’article 19 de la loi bioéthique divise la majorité. Il s’agit là du « diagnostic préimplantatoire » c’est à dire l’étude, dans le cadre d’une PMA, de cellules prélevées dans un embryon. Un procédé qui permet de savoir si ce dernier va développer des maladies graves telles que la mucoviscidose ou la trisomie. Un sujet qui divise fortement la République En Marche. Lors de la première lecture, en octobre dernier, les députés LREM avaient voté contre, et ce en accord avec le gouvernement. Mais ils semblent désormais avoir changé d’avis.  Ce qui n’est pas vraiment au goût de Jean Castex qui a tenu à les interpeller dans l’hémicycle  » je vous invite à ne pas vous éloigner » a prévenu le Premier Ministre.

« Nous demandons en deuxième lecture, et dans le cadre des discussions normales qui se dérouleront dans cet hémicycle (…) d’en rester le plus possible à ce qui, ici même, a été voté en octobre 2019 (…) Un texte profondément concerté et qui a permis de progresser du texte gouvernemental, c’est un texte équilibre et je vous invite à ne pas vous éloigner de cet équilibre » a également déclaré Jean Castex avant de poursuivre « Nous sommes devant la nécessité de comprendre les évolutions de notre société et nous sommes dans la nécessité d’apaiser cette société (…). Je m’inscris avec la majorité parlementaire dans une démarche de progrès ».

En effet, si  la PMA est l’une des mesures majeures de ce texte, « La GPA demeure notre ligne rouge », a insisté Jean Castex.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire