Port du masque : un habitant intente une action en justice

Port du masque : un habitant intente une action en justice

Un homme attaque en justice l’arrêté préfectoral à Montpellier où le masque est imposé. Il estime que la contrainte est trop lourde physiquement mais également financièrement.

Sur la place de la comédie, dans les rues piétonnes comme dans tout le reste du centre-ville de Montpellier, le masque est désormais obligatoire, de jour comme de nuit. Une mesure qui a poussé un habitant de Montpellier à déposer un recourt. Cette nouvelle mesure du port du masque permanent en centre ville serait « disproportionnée par rapport à l’objectif de santé publique. Elle met en difficulté des gens qui sont financièrement fragiles puisqu’il y a aucune mesure financière compensatrice. D’autres part, il y a le fait que la mesure est générale et absolue (…) Ce que l’on demande, c’est d’apporter un peu de proportionnalité  » a confié, à BFM TV, David Guyon, l’avocat en charge du dossier.

Mais pour la préfecture de l’Hérault, l’argument économique n’est pas recevable  » Nous avons distribué plusieurs centaines de milliers de masques à destination de ceux qui disposent des revenus les plus faibles. Le port du masque est une question de sécurité collective » a souligné Jacques Witowski au micro de la chaîne d’information. L’audience pour cette action en justice aura lieu de 10 septembre.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire