Elisabeth Borne « Si un salarié ne respecte pas ces règles, il s’expose à des sanctions »

Elisabeth Borne « Si un salarié ne respecte pas ces règles, il s’expose à des sanctions »

Invitée au micro de BFM TV ce dimanche 30 août, la ministre du travail apporte des éclaircissements sur les mesures imposées en entreprise.

Elisabeth Borne, invitée de l’émission politique de BFM TV, a tenté de donner quelques éclaircissements sur le protocole destiné aux entreprises qui sera « publié au plus tard lundi ».

Port du masque obligatoire

« la règle de base quand on est dans son lieu de travail à plusieurs est de porter le masque. En tant que salarié vous devez vous conformer aux règles qui s’appliquent dans l’entreprise donc vous devez portez systématiquement le masque lorsque vous êtes à plusieurs » a insisté la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion. Parmi les mesures appliqués, la ministre annonce que « le haut conseil a identifié une série de mesures (…) avoir un grand volume, d’être à bonne distance de ses collègues, d’avoir un système d’aération performant… »

Des règles « de bon sens »

Interrogée sur les activités pour lesquelles le port du masque sera dispensé, Elisabeth Borne déclare « nous allons recenser les activités qui sont difficilement compatibles avec le port du masque et on regardera les réponses qu’on peut apporter au cas par cas ». Si un salarié ne respecte pas ces règles, la ministre du travail prévient « le cadre est simple (…), il s’expose à des sanctions.  »

Une aide pour les entreprises qui investissent pour protéger la santé des salariés

Pour Elisabeth Borne, le masque est à la charge de l’employeur, mais cette dernière tient tout de même à rassurer les TPE « j’ai dit aux partenaires sociaux que si ils souhaitaient mettre en place un dispositif qui permet d’accompagner les petites entreprises qui ont besoin d’investir pour protéger la santé des salariés, le gouvernement soutiendra cette démarche.  »

Télétravail recommandé

Interrogée sur le télétravail, Elisabeth Borne confirme  » le télétravail reste une pratique recommandée , à forcerie quand on est dans des zones où le virus circule beaucoup, cela permet d’être moins nombreux quand on est dans son lieu de travail ou dans les transports en commun quand on est dans une grande métropole. Cela se passe dans le dialogue au sein de l’entreprise, il  y a justement une concertation qui a été engagée avec les partenaires sociaux qui doivent d’abord donner un diagnostic. »

La ministre appelle les entreprises à se saisir de l’activité partielle de longue durée

« On prolonge jusqu’au 1er novembre les règles actuelles sur l’activité partielle,  les secteurs protégés continueront jusqu’à la fin de l’année à avoir des conditions favorables sur l’activité partielle de droit commun. L’objectif est que les entreprises se saisissent de l’outil « activité partielle de longue durée ». Il s’agit de pouvoir avoir un accord dans une entreprise ou dans une branche, où on baisse l’activité de tous les salariés, mais tout en les gardant. Les entreprises ne s’en sont pas suffisamment saisi  » déplore la ministre.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire