Affaire Tik Tok : ByteDance refuse l’offre de Microsoft

Affaire Tik Tok : ByteDance refuse l’offre de Microsoft

Publié le 14 septembre 2020

L’affaire Tik Tok vs USA continue. Le réseau social chinois vient de refuser l’offre de rachat de Microsoft.

On en parlait il y a quelques semaines déjà, et l’histoire ne semble plus en finir. Alors que Donald Trump menaçait de bannir Tik Tok des États-Unis, Microsoft avait proposé une offre à ByteDance, propriétaire de la plateforme sociale, afin de racheter ses parts. Ce dernier vient de refuser la proposition du géant américain.

Piqure de rappel : Le président des États-Unis avait signé un décret pour interdire la plateforme aux États-Unis suite à une suspicion d’espionnage chinois. Seule échappatoire : ByteDance doit vendre avant le 20 septembre les activités de Tik Tok sur le sol américain.

À seulement quelques jours de la fermeture de la plateforme aux USA, un nouvel acquéreur fait son entrée dans la partie : Oracle, un groupe informatique américain qui s’est également positionné pour le rachat de Tik Tok. Selon de nombreuses sources américaines, un accord devrait même être signé pour une somme avoisinant les 20 à 30 milliards de dollars. Affaire à suivre.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire