« Notre logiciel sera presque autonome pour faire le travail juridique » Yannick Couturier, cofondateur de Juriactes

« Notre logiciel sera presque autonome pour faire le travail juridique » Yannick Couturier, cofondateur de Juriactes

Publié le 1 octobre 2020

Yannick couturier

Banques, assurances… Depuis quelques années, la tech révolutionne les secteurs traditionnels. Et le droit n’est pas en reste, la start-up Juriactes propose une solution permettant aux juristes et experts comptable de gagner un temps précieux lors de l’élaboration de documents juridiques… Interview du cofondateur, Yannick Couturier.

En général, combien de temps prend l’approbation des comptes annuels d’une société par un expert comptable ?

Yannick Couturier : En règle générale, il faut environ 45 min à 1h30 pour qu’un expert comptable ou un juriste fasse ce travail, de la prise de connaissance du dossier au dépôt final au Greffe. Avec Juriactes l’ensemble peut être fait en moins de 10 min. Sachant que cette mission est facturée en moyenne 400 € par un comptable, le taux horaire est très intéressant pour ceux qui utilisent notre solution !

A quels types d’aléas sont confrontés les experts comptables avec des outils traditionnels ?

Y.C : Faible gain de productivité, pas de contrôle d’échéance… Les utilisateurs sont livrés à eux-mêmes et doivent donc avoir de très bonnes bases juridiques pour utiliser ces logiciels. A cela s’ajoute un risque d’oubli (par exemple : un contrat qui arrive à expiration et n’est pas renouvelé à temps, une réunion qui n’est pas tenue dans les délais légaux, avec toutes les conséquences qui s’en suivent). Avec notre solution, les échéances des principaux contrats et des réunions clés sont surveillées. L’utilisateur bénéficie ainsi d’un service d’audit juridico comptable inédit dans ses dossiers.

En quoi l’IA permettra de révolutionner la profession d’expert comptable ?

Y.C : L’expert comptable détient une formidable source de données sur les entreprises. Avec les technologies actuelles d’IA, ces données peuvent être exploitées de manière optimale et ainsi conduire à un gain sensible de la qualité de service qu’ils délivrent à leurs clients. A l’avenir, ils seront capables de mieux anticiper l’évolution de l’activité de leurs clients et ils disposeront d’outils statistiques capables de prédire certains risques. Ce sera une formidable révolution qui aura un impact macroéconomique certain.

De notre côté, nous travaillerons sur un outil capable de lire et de comprendre le langage juridique et le sens du mot, on appelle ça le « natural language processing »; si nous parvenons à mener à bien ce projet, nos utilisateurs n’auront quasiment plus rien à faire sur notre logiciel qui sera presque autonome pour faire le travail juridique. Nous avons déjà mené quelques expériences et nous vous en dirons plus à ce sujet ultérieurement.

Pour conclure, les experts comptables ont très bien compris ces enjeux et ils cherchent à se rapprocher d’acteurs « tech » comme Juriactes pour mieux appréhender cette petite révolution. C’est une très bonne symbiose, car pour nous l’appui d’INNEST nous aide à développer notre business et ils bénéficient en contrepartie de nos innovations pour mieux travailler et améliorer l’accompagnement de leurs clients. C’est gagnant gagnant !

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire