Étude : plus de 80 % des employés internationaux ne veulent pas retourner au bureau à plein temps

Étude : plus de 80 % des employés internationaux ne veulent pas retourner au bureau à plein temps

MobileIron, la plateforme de sécurité centrée sur le mobile pour l’ Everywhere Enterprise, annonce aujourd’hui les résultats d’une nouvelle étude. Cette dernière révéle que plus de 80 % des employés internationaux ne veulent pas retourner au bureau à plein temps, alors même qu’un employé sur trois (30 %) affirme que le fait d’être coupé de son équipe était le plus grand obstacle à la productivité pendant le confinement.

La pandémie du COVID-19 a véritablement changé la façon dont les individus travaillent. Elle a également accéléré la tendance déjà croissante au travail à distance. De plus, elle a créé de nouveaux défis en matière de sécurité pour les services informatiques. Les employés utilisent de plus en plus leurs propres appareils personnels pour accéder aux données et aux services de l’entreprise. Le fait que les employés ne donnent pas la priorité à la sécurité vient s’ajouter aux défis posés par la nouvelle Everywhere Enterprise. Les employés, les infrastructures informatiques et les clients sont partout. Par ailleurs, l’étude a révélé qu’un tiers des travailleurs (33 %) considérait la sécurité informatique comme une non-priorité.

L’environnement de travail actuel a également déclenché un nouveau paysage de menaces, avec des acteurs malveillants qui ciblent de plus en plus les appareils mobiles par des attaques de phishing. Ces attaques vont du plus simple au plus sophistiqué et ont toutes les chances de réussir. De nombreux employés ne sachant pas comment identifier et éviter une attaque de phishing. L’étude a révélé que 43 % des employés dans le monde ne savent pas exactement ce qu’est une attaque de phishing.

0 commentaires

Laisser un commentaire