Le « mois sans tabac » passé inaperçu

Le « mois sans tabac » passé inaperçu

Mois sans tabac

Covid, confinement, détresse des commerçants … ces sujets dramatiques en ont complètement occulté un autre : le Mois Sans Tabac. Ce rendez-vous important, qui chaque année en novembre sensibilise les fumeurs à arrêter le tabac, n’a jamais été aussi peu relayé.

Depuis des mois nous comptabilisons tristement les décès liés au Covid. Obnubilés par les actualités de l’épidémie et du confinement, nous en avons presque oublié que le mois de novembre est généralement dédié à la lutte contre le tabac, un autre fléau qui, cette année, s’est fait discret. Mais Kwit, l’application française qui aide les consommateurs de tabac à se sevrer, ne l’a pas oublié et rappelle quelques chiffres alarmant. Cette année encore 13% des décès survenus en France Métropolitaine seront imputables au tabac, soit 75 000 personnes. Notre pays compte environ 11,4 millions de fumeurs et en moyenne un fumeur régulier sur deux meurt des conséquences de son tabagisme. On vous laisse faire le calcul…

Bien sûr, le coronavirus ne vient pas arranger les choses ! De récentes études ont montré que le stress lié à la situation actuelle renforce fortement la consommation de tabac. Aussi, si certains ont manqué le Mois Sans Tabac, ce n’est pas le cas de Kwit continue son travail de sensibilisation même pendant l’épidémie.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire