Le secteur du jeu vidéo profite largement du confinement

Le secteur du jeu vidéo profite largement du confinement

Publié le 22 janvier 2021

jeu vidéo confinement

Les secteurs qui ont profité du confinement pour s’épanouir sont peu nombreux. Parmi eux, le grand gagnant est sans conteste celui du jeu vidéo, dont les revenus ont atteint près de 140 milliards de dollars.

La culture, le sport, le tourisme… Autant de secteurs qui subissent violemment les conséquences des mesures drastiques prises pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Il y en a pourtant un qui sort son épingle du jeu. Même mieux, qui sort renforcé de cette période dont on ne connait pas encore l’issue : le secteur du jeu vidéo.

L’effet confinement

Selon l’organisme de financement des entreprises Bpifrance, qui a d’ailleurs lancé son propre accélérateur dans le secteur du jeu vidéo, le marché du gaming a généré un montant de 139,9 milliards de dollars en 2020. C’est 12% de plus qu’en 2019. Un record.

Ce chiffre, issue de l’étude de l’institut Superdata, est d’autant plus impressionnant quand on le compare avec une projection qui avait été faite avant la crise sanitaire. En janvier et février 2020, la croissance du secteur du jeu vidéo avait été évaluée à 6 %. En mars, elle atteint 14 % suite aux premiers confinements à travers le monde, soit un bond de 8 points.

Les jeux gratuits ont la cote

Ironiquement, ce ne sont pas les mastodontes du secteur (comme la Nintendo DS et son jeu phare Animal Crossings) qui ont rapporté le plus d’argent, mais bien les jeux gratuits. Toujours selon les chiffres de Superdata, les revenus du marché sont issus à 78% de ce modèle économique, dont 59% rien que pour le marché asiatique.

Et qui dit jeu gratuit, dit forcément smartphone. En effet, le secteur des jeux sur mobile a connu une croissance de 19% – soit 58% du marché – devant les consoles et les PC.

Un phénomène durable

Autre nouveauté de cette année 2020, l’installation de la réalité virtuelle et augmentée, qui a généré 6,7 milliards de dollars l’an passé. Les revenus des jeux dans ce domaine précurseur ont augmenté de 25% en 2019 et 2020, pour atteindre 589 millions de dollars.

La question qu’on pourrait se poser est de savoir si ce phénomène va s’inscrire dans le temps ou s’il est simplement une conséquence du confinement mondial. Selon Superdata, même s’il l’avenir est plus que jamais incertain, une augmentation des revenus est toujours au menu pour 2021. Mais cette fois-ci, elle serait limitée à 2%.

0 commentaires

Laisser un commentaire