Les cycles Mercier relocalisent leur outil de production en France

Les cycles Mercier relocalisent leur outil de production en France

Publié le 3 février 2021

2021 démarre sur les chapeaux de roues pour les Cycles Mercier. Après une échappée internationale de quelques années, la marque française centenaire réinstalle un outil industriel dans les Ardennes avec pour ambition de devenir un acteur fort de la mobilité douce en Europe.

Une unité de production dans les Ardennes

Face à l’engouement pour le Made In France et le dynamisme du marché de la mobilité douce en Europe, les Cycles Mercier annoncent leur réinstallation en France en 2021. Une décision prise dans un contexte international perturbé par la crise sanitaire et qui marque un tournant pour la marque centenaire.

L’entreprise ouvrira une unité de fabrication et de production à Revin, dans les Ardennes, au dernier trimestre 2021. Elle y produira des vélos mécaniques et électriques Premium sous la marque Mercier, ainsi que des cycles en Marque de Distributeur.

Accompagnés par Ardennes Développement et soutenus par l’Europe, l’État, la Région et la communauté de communes, les cycles Mercier s’établissent sur un foncier de 60 000 m², dont un bâti de 12 à 15 000 m2 réhabilité en usine et showroom. Les travaux débuteront en mars 2021 pour une ouverture prévue en fin d’année.

Un acteur fort du Made In France

Si le choix de la localisation est motivé par le fort ADN industriel du département des Ardennes et sa facilité d’accès par l’autoroute, la réimplantation des Cycles Mercier participe sans nul doute à l’essor économique local.

En termes d’emplois, l’ouverture de l’usine Mercier à Revin ambitionne ainsi de créer 270 nouveaux postes d’ici 5 ans. De véritables opportunités pour les jeunes diplômés et apprentis régionaux détenant un savoir-faire, en privilégiant la parité homme-femme.

Le retour de Mercier en France ne se limite pas à sa réimplantation industrielle puisque l’entreprise projette aussi de signer des partenariats locaux pour la fabrication de composants pour vélos mécaniques et électriques. L’objectif : offrir une optimisation des vélos Made In France qui répondent à la demande croissante du marché européen de la mobilité douce.

Devenant ainsi le fer de lance de la relocalisation de l’industrie du cycle en France, les cycles Mercier aspirent à lui redonner ses lettres de noblesse. Propulsée par la hausse conjoncturelle de la filière, la marque s’installe déjà comme un acteur incontournable de la transition écologique et signe un coup de maître en annonçant son retour en France.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire