« Les « cols blancs » ont mis la main à la pâte à l’usine »

« Les « cols blancs » ont mis la main à la pâte à l’usine »

Publié le 9 février 2021

Aver

AVer Europe, fournisseur de solutions technologiques de collaboration vidéo et d’éducation, annonce avoir multiplié par quatre son activité en France sur l’année 2020. Interview d’Olivier Fontana, responsable commercial France- Benelux chez Aver.

Vous avez multiplié votre activité en France par quatre en 2020, comment répondre à une forte demande en temps de crise ?

Olivier Fontana : L’explosion de la demande en produits de vidéoconférence nous a vraiment pris de court et il a fallu faire avec les ressources du moment. Heureusement, l’usine à Taiwan s’est mise au diapason avec des rotations d’équipe 24h/24h et une solidarité qui s’est matérialisée par la réquisition des « cols blancs » qui ont mis la main à la pâte à l’usine (notamment pour l’empaquetage et autres tâches ne nécessitant pas de formation préalable). Nous avons également pris le parti de requérir plus que de coutume aux envois de produits par avion, en dépit de l’explosion des coûts de transport. Bref, nous avons tiré toutes les ficelles pour répondre à la demande du marché.

Par ailleurs, l’usine et les bureaux étant à Taiwan, ou le COVID a été contrôlé, nous n’avons pas souffert des différents confinements en Chine, ni de problèmes d’approvisionnements. Les journées ont été longues entre mai et décembre, et toute l’équipe a fini l’année épuisée. Mais en février dernier, nous avons renforcé notre équipe commerciale et back-office à Rotterdam.  Ainsi nous pourrons maintenir notre présence sur le terrain et rester proches de nos partenaires.

Quels types d’entreprise font appel à vos solutions ? Et pourquoi ?

Aver a depuis de longues années une réelle présence sur le marché de l’éducation par le biais de notre gamme de visualiseurs, ainsi que de nombreux partenaires et revendeurs . En 2020, ce sont principalement les universités, collèges, lycées, grandes écoles, qui ont du s’équiper en urgence pour la rentrée de septembre, et ont pu trouver chez AVER des produits de qualité et disponibles. Universités de Strasbourg, Bordeaux, Paris Léonard de Vinci, Kedge Business School, Rennes School of Business font par exemple partie des installations effectuées en 2020.

Beaucoup de structures publiques ont également fait appel à nos produits (Conseil Régional des Pays de la Loire par exemple) et de nombreuses mairies. Nos produits étant par ailleurs pour la plupart certifiés Zoom, Microsoft Teams ou Google Meet, nous avons également équipé de nombreuses grandes entreprises pour lesquelles ces certifications sont impératives, et dont les salles de réunion se changent maintenant en salles de vidéoconférence.

Vous avez donc étendu vos activités au marché de l’éducation, pouvez-vous nous en dire plus ?

Comme évoqué plus haut, l’implantation de la marque dans ce marché et un réseau de partenaires bien établi nous ont permis de bénéficier immédiatement du pic de la demande. Les fondations étaient solides quand la demande a explosé dès le mois de mai 2020. Nous étions prêts à y répondre. Nos grossistes disposaient eux aussi de tout un réseau de revendeurs et d’ intégrateurs tout à fait impliqués dans le milieu universitaire. Par exemple DEYA, DEKOM, IRELEM, VIDEO SYNERGIE, COMPUTACENTER, VIDELIO, UBIC, MTCA et bien d’autres encore.

Quelles ambitions en R&D ?

La R&D va concentrer toutes ses forces dans le développement de nouveaux périphériques USB, avec des caméras adaptées aux nouvelles contraintes post-COVID. Un autre focus sera mis sur les caméras avec suivi automatique du mouvement. Pour l’équipement d’amphithéâtres et de salles de classes.

0 commentaires

Laisser un commentaire