Contamination en entreprise : Geoffroy Roux de Bézieux contredit le Premier ministre

Contamination en entreprise : Geoffroy Roux de Bézieux contredit le Premier ministre

Publié le 25 mars 2021

Le bureau est-il un lieu très « contaminant » ? Si pour le Premier ministre cela ne fait aucun doute, le Premier des patrons, lui, remet en doute cette possibilité. Sur le plateau des « 4 Vérités » de France 2, Geoffroy Roux de Bézieux remet les points sur les « i » sur ce sujet sensible.

 

« Pointer du doigt les entreprises comme le fait le gouvernement n’est ni juste ni raisonnable. » Invité sur le plateau des « 4 Vérités » sur France 2, le président du Medef semble avoir bien compris le concept de l’émission et n’y va pas par quatre chemins. Selon lui, le gouvernement en demande trop aux entreprises, même si ces dernières « comprennent leur rôle à jouer » dans cette épidémie.

Geoffroy Roux de Bézieux fait ici référence à une récente prise de parole de Jean Castex. « Le Premier ministre, jeudi, annonce 29% de contaminations en entreprise, c’est faux. L’Institut Pasteur, que j’ai appelé pour vérifier le chiffre, annonce qu’il y a 45% des gens qui ont été interrogés qui savent où ils ont été contaminés et sur ces 45% il n’y en a que 15% qui pointent un collègue de bureau », explique le patron du Medef.

Des efforts à faire concernant le télétravail

Concernant le télétravail, Geoffroy Roux de Bézieux se montre plus prudent que sur les contaminations. « Il y a un effort à faire, où effectivement les chiffres des gens en télétravail ont un peu reculé depuis que l’on a laissé un jour par semaine de soupape », admet-il avant de vite relativiser la situation. « La santé, c’est un état général de bien être, […] il y a un équilibre à trouver. »

Alors que depuis une semaine, un confinement hybride a été instauré par le gouvernement, le recours au télétravail se fait lui aussi de manière hybride. Beaucoup de salariés continuent de se rendre au bureau comme le prouvent des photos prises dans les transports en commun après l’annonce du reconfinement et diffusées sur les réseaux sociaux. On y voit des dizaines de personnes entassées sur un quai de la ligne 5.

Depuis mardi 23 mars, un nouveau protocole sanitaire est de rigueur dans les entreprises, durcissant encore plus les mesures. «Les règles sont renforcées face au regain de l’épidémie. Nous devons encore tenir jusqu’à ce qu’une large partie des Français soit vaccinée», a encouragé Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État chargé des Retraites et de la Santé au travail lors de la présentation de ces mesures. Ce dernier remplaçait la ministre du Travail Elisabeth Borne, hospitalisée à cause du Covid 19.

0 commentaires

Laisser un commentaire