L’Ifremer crée son comité pour contribuer aux sciences marines de demain

L’Ifremer crée son comité pour contribuer aux sciences marines de demain

Publié le 11 mai 2021

Ifremer

L’Ifremer ouvre ses portes aux entreprises, salariés et artisans du secteur maritime, associations et ONG, citoyens et collectivités en les invitant à rejoindre la gouvernance de l’institut à travers son comité des parties prenantes (CPP).

Au sein de cette nouvelle instance, l’institut veut donner voix au chapitre à tous les acteurs de la société civile. Objectif : permettre à l’institut d’anticiper et de mieux répondre aux attentes de la société vis-à-vis des sciences marines.

En ouvrant les portes de l’institut à des acteurs investis dans le maritime, l’Ifremer veut avant tout intégrer la dimension sociétale comme une composante essentielle de ses programmes de recherche. Dans un premier temps, cette volonté d’être en prise avec la société se traduit par la signature d’une charte d’ouverture à la société, conjointement avec 7 autres établissements scientifiques. Désormais, elle franchit un nouveau palier avec la création du comité des parties prenantes.

0 commentaires

Laisser un commentaire