Recommerce lève 50M€ et s’impose sur le marché du smartphone reconditionné

Pionnière du smartphone reconditionné en Europe, l’entreprise Recommerce Solutions vient d’annoncer une troisième levée de fonds de 50 millions d’euros. Une série C principalement menée par les fonds d’investissement Capzanine et Creadev. 

Smartphone reconditionné

Fondée en 2009 par Pierre-Etienne Roinat, Benoît Varin, Cédric Maucourt et Antoine Jeanjean, Recommerce Solutions rachète, répare et revend des smartphones usagés. D’abord basée sur un modèle B2B, la start-up a lancé son propre site marchand en décembre 2017. Elle distribue désormais ses produits à travers toute l’Europe, soit directement auprès des consommateurs, soit par l’intermédiaire de revendeurs.

Parmi eux, on peut citer des opérateurs téléphoniques tels que Bouygues Télécom, SFR et Free, mais aussi des poids lourds de la grande distribution comme Darty, Géant, Electro Dépôt ou Boulanger. « En aidant les commerçants à devenir des recommerçants, on s’inscrit dans une logique d’économie circulaire », explique Benoît Varin. Avec plus de 50 % de parts de marché et 60 000 mobiles revendus chaque mois, Recommerce est aujourd’hui le leader français du mobile reconditionné.

« Nous souhaitons mener une politique d’acquisition afin de continuer à nous développer en Europe et dans le monde »

Son succès, elle le doit à une bonne compréhension des attentes des consommateurs. Pour les assurer de la fiabilité des smartphones, ces derniers sont envoyés dans des usines labellisées « Mobile Certifié Reconditionné », garantis 12 mois, débloqués tous opérateurs et livrés avec des accessoires neufs. Mais aussi à l’investissement de plusieurs millions d’euros dans des algorithmes de calculs, leur permettant de savoir quels smartphones racheter, dans quelles quantités et à quels prix.

Et Recommerce ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Car le marché du mobile reconditionné est en plein boom : il croît de plus de 20 % par an dans le monde, et devrait enregistrer une croissance de +48 % d’ici à 2022, selon les prévisions de Strategy Analytics. Grâce à cette levée de 50 millions d’euros, l’entreprise va pouvoir accompagner cette évolution. Son objectif ? Faire de la marque grand public Recommerce la première marque européenne de produits reconditionnés, et conquérir de nouveaux territoires. « Pour cela, nous allons recruter de nouveaux collaborateurs et investir dans l’IA pour renforcer notre plateforme de gestion. Nous souhaitons également mener une politique d’acquisition afin de continuer à nous développer en Europe et dans le monde », précise le co-fondateur.

Pauline Capmas-Delarue

Pauline Capmas-Delarue

Journaliste

Journaliste au sein de la rédaction de Widoobiz, Pauline Capmas-Delarue couvre l’actualité des entreprises et des startups. Amatrice de pâtisserie et de danse, elle aime investiguer et partager ses découvertes à travers ses articles.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.