1 million d’euros pour une 3ème levée de fonds : Vectoriel passé au crible

De : Sébastien Matykowski & Catherine Martin

Émission du 15 décembre 2011 :

Avec le développement du numérique sur le marché de la photo, les amateurs de photographies sont désormais légion. Mais cela ne fait pas photo : il est difficile d’en vivre comme un photographe professionnel.

Romain Laffitau, notre invité ce jour sur Widoobiz, leur offre une nouvelle alternative. Avec son entreprise, Vectoriel, il propose aux auteurs des royalties sur la vente de leurs images. Le principe est simple, sa banque d’images en ligne, propose aux entreprises d’acheter des vecteurs, photos ou des illustrations libres de droit pour leurs communications professionnelles.

Le principe du vecteur est particulièrement intéressant. Les images vectorielles sont des images déformables à l’infini sans aucune perte de définition. Ces images sont facilement modifiables et adaptables à tous supports. Romain Laffitau donne l’exemple d’une grande marque de soda qui peut utiliser son logo rouge à la fois sur ses cartes de visites ou en grand format sur un immeuble à partir d’un seul et unique fichier.

Pour passer au crible le business model et la stratégie de développement de cette entrepreneur à la recherche d’un million d’euros pour sa troisième levée de fonds, notre jury est composé aujourd’hui de Sébastien Matykowski, dirigeant de Capival, et de Catherine Martin, pour Créinvestisseurs.

Sébastien Matykowski

Animateur

Dirigeant de la société Capival, Sébastien Matykowski est spécialisé dans la valorisation et l’accompagnement de dirigeants en recherche de financements, en cession, en acquisition. Il vous propose de découvrir les startups à la recherche d'investisseurs.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "1 million d’euros pour une 3ème levée de fonds : Vectoriel passé au crible"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
albator
Membre

« le vectoriel format d’avenir » : ça fait plus de 15 ans que les graphistes l’utilisent.
Par ailleurs Apple a tué Flash format vectoriel et Adobe a accepté çà (sur les smartphones), le vectoriel n’est pas le format de l’avenir.

De plus, Istock est déjà le roi et établi dans le vectoriel, et la photo avec corbis.

Bcp de contre vérités dans cet interview.

Ago
Membre
Je suis d’accord avec Vectoriel, Il s’agit bien d’un fichier d’avenir et ce pour de nombreuses raisons. Il y a de plus en plus d’illustrateurs vectoriels de par la baisse des prix des ordinateurs. Ordinateurs qui sont, dès le premier prix, assez puissants pour travailler ce type d’image contrairement à il y a 10 ou 5 ans… Deux, le vectoriel est mieux géré par les navigateurs web (Chrome, Firefox, Opéra…) et de plus en plus de personnes auront besoin dans l’avenir de ce type de fichier pour leur site pro/perso. Le vectoriel est également de plus en plus utilisé dans… Read more »
marcg
Membre
Je suis très très étonné de ce que j’entends. ETant moi même graphiste, je confirme le vectoriel est un fichier énormenent répandu dans le dommaine de la communication et de l’illustration, ce fichier exise depuis plus de 15 ans. Ce n’est ni un nouveau fichier ni même un fichier du future. Ce type de site tue le dommaine du graphisme ET de l’illustration, on parle d’utilisation d’image, cependant, les droits visiblement sont très mal gérés puisque l’image peut être utilisée sur tous types de support. Je vous rappel que chaque nouvelle utilisation d’une illustration ou photo sur un nouveau support… Read more »
marcg
Membre

PS : j’ai rien compris sur son idée du logo du trognon de pomme clairement copié sur celui d’apple…

wpDiscuz