Fondation Concorde : « face aux banques, prenons le pouvoir ! »

Les TPE-PME se sentent souvent mésestimées par leurs banques, ces dernières étant peu au courant des problématiques liées à la gestion d’une entreprise. La Fondation Concorde propose d’inverser la tendance, dans une chronique musclée.

Pour mettre fin au manque de considération des banques pour les petites et moyennes entreprises, aux « taux d’intérêt exorbitants » et aux « délais d’attente bien trop longs », Jennifer Pizzicara, de la Fondation Concorde, propose d’inverser le rapport de force, et de prendre le pouvoir. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un hold-up !

Jennifer Pizzicara

Chroniqueuse

Secrétaire générale de la Fondation Concorde

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Fondation Concorde : « face aux banques, prenons le pouvoir ! »"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Les TPE-PME se sentent souvent mésestimées par leurs banques, ces dernières étant peu au courant des problématiques liées à la gestion d’une entreprise. La Fondation Concorde propose d’inverser la tendance, dans une chronique musclée.  […]

wpDiscuz