Création entreprise : les Français ont envie, mais craignent trop l’échec

Si les grandes entreprises n’ont pas une bonne réputation, les Français en revanche plébiscitent les entrepreneurs. Problème, la peur de l’échec les empêche à les imiter.

entrepreneur peur echec PME etats-unisEn tout cas, l’envie d’entreprendre est là. Selon le Centre d’analyse stratégique (Cas), organisme rattaché sous la tutelle du Premier ministre, les Français ont davantage envie d’entreprendre que les… Américains. Difficile à croire, et pourtant dans son étude, 18 % des Français déclarent vouloir créer une entreprise, contre les habitants du Nouveau Monde. Mieux, nous sommes trois fois plus nombreux à vouloir entreprendre que nos amis allemands.

Mais, les Français peinent à transformer le rêve de création en une réalité concrète. En cause, la peur de l’échec dont le poids social semble encore trop lourd à porter pour les aspirants-entrepreneurs. Tout le contraire des créateurs américains qui savent pertinemment que l’échec fait également partie de la formation au métier de dirigeant d’entreprise.

Les micro-entreprises, obligées de tenir une comptabilité

Une tendance assez ancrée dans l’esprit des Français pour que le Centre d’analyse stratégique établisse une typologie des entrepreneurs. Elle les distingue en fonction de leur niveau d’éducation et poste précédent la création d’entreprises. Ce qui l’amène à créer des catégories : « entrepreneur par opportunité », « entrepreneur par nécessité » et « entrepreneur par vocation ».

Pour mieux les aider, le Cas propose aux pouvoirs publics d’obliger les microentreprises d’adopter le régime réel simplifié d’imposition des bénéfices. Une solution qui les forcerait à être plus regardants sur leur bilan comptable. Chemin qui, rappelons-le, reste le plus court chemin pour mesurer la viabilité de son entreprise. D’autant plus utile, si l’entrepreneur souhaite demander un nouveau financement à son banquier.

La peur ne vient-elle pas avant tout de l’ignorance ?

 @TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Création entreprise : les Français ont envie, mais craignent trop l’échec"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Création entreprise : les Français ont envie, mais craignent trop l …Widoobizentrepreneur peur echec PME etats-unis En tout cas, l'envie d'entreprendre est là.  […]

trackback

[…] Création entreprise : les Français ont envie, mais craignent trop l …Widoobizentrepreneur peur echec PME etats-unis En tout cas, l'envie d'entreprendre est là.  […]

trackback

[…] Si les grandes entreprises n’ont pas une bonne réputation, les Français en revanche plébiscitent les entrepreneurs. Problème, la peur de l’échec les empêche à les imiter. En tout cas, l’envie d’entreprendre est là.  […]

Alain Leguin
Invité

En effet les freins à la création d’entrerpise existent et la bonne excuse est toujours : « c’est trop compliqué ». Mais si l’entrepreneur passe un peu de temps à explorer les moyens de simplifier ses démarches de formalités juridiques pour créer sa société, il se rendra compte que des solutions plus simples existent et permettent de gagner du temps comme http://www.lelegaliste.fr . Ce site aide les entrepreneurs à publier moins cher leur annonce légale de création d’entreprise et d’obtenir immédiatement l’attestation légale de parution. C’est le document à présenter au greffe pour toute constitution de société commerciale.

wpDiscuz