Job@work: quand les entreprises prêtent leurs bureaux aux chômeurs…

Eric Benamou, 45 ans et fondateur de 2 startups, inaugure son troisième projet : Job@work. À sa manière, il propose d’accompagner les chômeurs dans leur recherche d’emploi. Comment ? En les invitant à faire leurs recherches dans le bureau d’une entreprise pour bénéficier de l’émulation intellectuelle des espaces de travail…

Le chômage, Eric Benamou l’a connu. Il y a quelques années, l’entrepreneur n’avait pas d’emploi et pas de perspectives d’avenir. Il lui est même arrivé de ne pas se présenter aux entretiens d’embauche auxquels il était convoqué : « Quand on est au chômage, on a pas d’agenda. On ne sait pas ce qu’on fera demain. On tourne en rond et on perd confiance en soi ».

Avec Job@work, l’entrepreneur compte bien redonner confiance aux chercheurs d’emploi. D’ailleurs, Eric Benamou préfère parler de « chercheurs d’emploi » et non de « demandeurs d’emploi » pour ne pas réduire les chômeurs à des êtres passifs. Il pense qu’en les accompagnant de la bonne manière, on peut révéler des personnalités.

 « Quand j’étais au chômage, je devais me lever tous les matins et attendre dans le froid pour voir un conseiller »

Toutefois, Eric Benamou ne remet pas totalement en cause l’accompagnement d’institutions comme Pôle emploi. Il souligne les limites de ces instances qui « forcent la rencontre entre l’offre et la demande de travail » au lieu de s’intéresser aux profils des chômeurs. Autre reproche que l’entrepreneur adresse à l’organisme : sa dématérialisation.

« Quand j’étais au chômage, je devais me lever tous les matins et attendre dans le froid pour voir un conseiller. Dans la file d’attente, je pouvais discuter avec d’autres chômeurs comme moi et échanger sur mon expérience. Aujourd’hui, tout se passe sur Internet, donc ce n’est plus possible. C’est bien dommage », s’exclame-t-il. Avec Job@work, Eric Benamou veut recréer ce lien social et sortir les chômeurs de la solitude.

Pour cela, il veut les reconnecter à l’ambiance et aux exigences du monde du travail. La plateforme met en contact chômeurs et entreprises. Le deal est le suivant : une entreprise qui dispose d’un bureau libre accueille un chômeur dans son établissement pour qu’il fasse sa recherche d’emploi depuis ses bureaux, car Eric Benamou en est convaincu : « Pour sortir du chômage, il faut partager le bruit des bureaux ». À l’issue de sa semaine en entreprise, une feuille d’évaluation est remise au chômeur. Savoir-être, tenue, …: tout est passé au crible par l’entreprise d’accueil. L’objectif : augmenter l’employabilité du chômeur.

« Lors d’un entretien d’embauche, il faut séduire la personne qu’on a en face de soi comme lors d’un rendez-vous galant »

En entretenant cette employabilité, le fondateur de Job@work cherche à connecter les chômeurs aux exigences des entreprises pour qu’ils gardent à l’esprit les codes du monde du travail et soient tout de suite à l’aise lorsqu’il passeront des entretiens d’embauche: « Le paraître, c’est-à-dire, le look, la manière de se tenir et de s’exprimer est importante. J’assimile l’entretien d’embauche à un rendez-vous amoureux. Lors d’un entretien d’embauche, il faut séduire la personne qu’on a en face de soi comme lors d’un rendez-vous galant ».

Eric Benamou cherche lui aussi à séduire puisqu’il est en recherche active d’entreprises prêtes à accueillir des chômeurs. Selon lui, il y’a 10% de chaises vides dans les entreprises. « Je compte remplir les bureaux vides. Comment ? Les entreprises adhèrent ou vont adhérer à mon projet car toutes s’inscrivent dans une dynamique de RSE », explique-t-il. Si le chômage décroît, les charges patronales diminuent, les dépenses de l’entreprise baissent, de facto. C’est systémique ».

D’après Eric Benamou, l’expérience Job@work pourrait bien inverser la courbe du chômage. En tout cas, il l’espère ! Son objectif est simple, il y’a 3 494 100 chômeurs. Il faut donc 3 494 100 inscrits sur Job@work !

Khadija Adda-Rezig

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Job@work: quand les entreprises prêtent leurs bureaux aux chômeurs…"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nos Meilleurs Entretiens
Invité

Une initiative très pertinente qui gagne définitivement à être connue 🙂

trackback

[…] (Source) […]

wpDiscuz