Le travail et Paris : les 2 essentiels d’Alexandre Chouraqui de Webpopulation

Le Jukebox de ma vie signe son grand retour. Alexandre Chouraqui de Webpopulation choisit Robbie Williams, Jean-Jacques Goldman et Disclosure pour retracer son parcours d’entrepreneur. 

« Il est 5h, Paris s’éveille ». C’est ce titre de Jacques Dutronc qu’Alexandre Chouraqui a choisi pour définir d’où il vient. Né à Paris, l’entrepreneur ne cache pas son amour pour cette ville qu’il n’a jamais quittée plus de 3 mois. « Tous les jours quand je passe devant la Tour Eiffel je suis heureux. Je charrie souvent mes amis qui habitent à Boulogne ou Levallois qui disent venir de Paris lorsqu’ils sont à l’étranger ! Je suis un puriste », raconte-t-il.

« L’entrepreneuriat pour moi c’est le travail »

Un « titi parisien » pour qui la valeur travail est essentielle. L’entrepreneuriat est d’ailleurs pour lui synonyme de travail. « Quand je ne travaille pas je suis angoissé. Je tire beaucoup de plaisir du travail. Je suis conscient de la chance que j’ai de faire un métier que j’aime, et tout le monde n’a pas cette chance », poursuit l’entrepreneur avant d’introduire le titre « Je te donne » de Jean-Jacques Goldman auquel il associe son enfance.

Avant de rejoindre Webpopulation 4 ans plus tôt, Alexandre Chouraqui a vécu sa « première vie » en tant que chef d’entreprise. Serial entrepreneur dans l’âme, l’invité a toujours aimé les rencontres et revient sur certaines d’entre elles dans cette émission.

Stéphane Vincent

Animateur

Stéphane Vincent est responsable des relations entreprises et des partenariats de Novancia. Depuis tout jeune, il est passionné par la musique et aussi par ceux qui s’engagent, entreprennent, font de leur envie leur métier.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz