Comment retourner les mauvais retours en énergie positive ?

Certains retours de clients font mal à l’ego. Ils peuvent même vous attrister voire vous décourager. Mais, il faut savoir les entendre. L’échec est le point de départ vers des lendemains plus heureux. Encore faut-il les entendre et les transformer en véritable rampe de lancement en attendant les prochaines victoires. Voici des techniques simples pour retourner ces forces négatives en énergie positive.

Acceptez les retours

Ce n’est jamais simple. Se faire engueuler par son boss ou par un client revient au même : le ton est cassant et on a envie de disparaître sous terre. Mais, encore une fois, il faut savoir entendre. Ne vous fixez pas sur la forme. La colère ou l’ego prennent souvent le dessus dans ces moments. Restez le plus neutre possible.

À la fin de la réunion, reprenez tous les éléments négatifs : inorganisation, délais dépassés, mauvaise qualité dans le rendu… Trouvez une solution pour chacun d’entre eux. Si vous êtes sérieux dans cette démarche, cette feuille de route va devenir un véritable programme d’action sur les 6 prochains mois.

Ne jouez pas à la victime

Non, il n’y a pas de complot international pour vous évincer. Un retour négatif concerne le travail et non pas la personne. Ce sont deux choses bien différentes. Il faut bien le comprendre. Sinon, comment voulez-vous après travailler dans des conditions sereines ?

Rappelez-vous d’une chose éternelle : un mauvais retour est davantage un appel au secours qu’un renvoi préventif. Donnez le maximum pour rattraper les erreurs passées.

Prenez du temps pour réfléchir sur vous

Après la tempête, l’éclaircie. Si un salarié ou une entreprise reçoit une avoinée, ce n’est peut-être pas pour rien. Le comportement joue aussi un rôle : lenteur à répondre aux questions, dilettantisme, sècheresse de conversation…

À vous de revenir sur les moments de tension. Peut-être pouvez-vous améliorer votre attitude. Il suffit parfois de peu de choses : un sourire, un ton un peu plus léger, une organisation optimale, etc. Mettez-y du vôtre pour grandir dans les yeux de vos interlocuteurs.

Montrez que vous êtes prêt à changer

Ok, vous avez accepté les mauvais retours. Vous êtes prêt à avancer sur vos faiblesses. Vous avez même pensé à un programme pour rendre concret ces vœux pieux. Mais, ne le faites pas tout seul. Dites-le à votre supérieur ou à votre client. « Nous avons décidé de faire évoluer notre organisation pour ne plus avoir à rencontrer ce type de problème ».

Au lieu de questionner le jugement des autres, vous montrez une ouverture d’esprit. Une démarche forcément payante. Dans la plupart des cas, les personnes ne rejettent pas celles qui font amende honorable.

Tenez-vous à vos engagements

Vous avez le droit de faire des erreurs. Mais, pas tout le temps. Et, surtout, pas les mêmes. Attention alors à tenir vos engagements. Faites preuve de vigilance et de rigueur. Si c’est le cas, vous devriez retrouver les faveurs de vos interlocuteurs.

La confiance, c’est comme le permis : si vous ne faites pas d’infraction, vous finissez par retrouver tous vos points.  

widoobiz

Widoobiz est le média en ligne des Entrepreneurs & Startups. Articles d'actualités, émissions radio et vidéos vous donneront informations et témoignages utiles au développement de votre business !

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Comment retourner les mauvais retours en énergie positive ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] (Source) […]

P. NEVEU
Invité

Savoir entendre les retours clients négatifs ne suffit pas, il est nécessaire de prendre en compte toutes les expériences clients vécues pour redesigner des parcours clients qui seront plus générateurs de satisfaction client. (http://www.differentfactory.com/transformation-experience-clients-agile/)

wpDiscuz