Ces phrases anti-motivation à ne plus dire à vos équipes

En entreprise, il y a des phrases magiques qui boostent les équipes… et d’autres qui tuent la motivation en quelques secondes. Petit florilège des pires phrases de managers, à ne plus jamais dire à vos collaborateurs !

Pires phrases de managers

« Laissez, je vais le faire »

Si vous ne donnez pas à vos employés la possibilité de faire leurs preuves, ils ne risquent pas de progresser. Accordez-leur suffisamment d’autonomie et encouragez-les, pour montrer que vous croyez en leurs capacités. De votre côté, déléguer vous permet d’alléger votre charge de travail.

Dire plutôt : « Je vous laisse gérer ».

« Bonne chance ! »

Pourquoi votre collaborateur aurait-il besoin de chance pour réussir ? Montrez plutôt que vous avez confiance en ses capacités, et qu’il a déjà toutes les clés en mains pour réussir sa mission. De même, évitez de lui souhaiter « bon courage », comme si la tâche qui l’attendait allait être contraignante ou pénible.

Dire plutôt : « J’ai confiance en vous ».

« On n’est pas là pour s’amuser… »

Nul besoin d’être craint pour asseoir son autorité. Certes, une entreprise est un lieu où il faut travailler. Mais il est tout à fait possible de le faire dans la bonne humeur – cela est même facteur de productivité.

Dire plutôt : « Je suis content de l’ambiance agréable au sein de notre équipe ».

« Vous n’allez pas m’apprendre mon métier »

Un bon manager sait aussi entendre les remarques et, le cas échéant, reconnaître ses erreurs. Si vous vous êtes trompé, inutile de le dissimuler par ce type de commentaire autoritariste, au risque de perdre en crédibilité. Reconnaissez-vous, ainsi qu’à vos employés, le droit à l’erreur. En revanche, si vous pensez avoir raison, rassurez votre collaborateur en lui disant que vous savez exactement où vous allez.

Dire plutôt : « J’entends votre remarque, mais soyez tranquille, cette décision est mûrement réfléchie ».

« Je n’ai pas le temps »

Dire cela donne l’impression à votre interlocuteur que sa requête n’a pas d’importance, voire que vous ne vous sentez pas concerné par votre équipe. Pire encore : l’expression « je suis sous l’eau », qui donne en plus le sentiment que vous êtes désorganisé.

Dire plutôt : « Je ne suis pas disponible pour l’instant, mais nous pourrions nous voir demain matin pour en discuter. »

« C’est facile, n’importe qui pourrait le faire »

Ce n’est pas parce que quelque chose vous semble simple que ça l’est pour tout le monde. Minimiser la difficulté d’une tâche revient à rabaisser l’individu à qui vous la confiez et à nier ses efforts pour la réaliser. Ce dernier se sentira d’autant plus mal s’il ne parvient pas à accomplir cette mission pourtant si « facile ».

Dire plutôt : « Je reconnais que ce n’est pas évident. Souhaitez-vous que je vous explique ? »

« Nous avons toujours procédé de cette manière »

Et alors ? Cela ne veut pas dire que cette méthode est la meilleure… Ce genre de phrases fait partie de celles qui tuent la créativité. Mieux vaut encourager votre équipe à trouver de nouvelles solutions et, pourquoi pas, les examiner ensemble pour retenir la plus efficiente.

Dire plutôt : « C’est une bonne suggestion, je suis fier de vous »

« N’oubliez pas qui est le patron »

Si vous souhaitez passer pour un boss autoritaire ou arrogant, cette phrase est bien choisie. Sinon, vous pouvez la zapper tout de suite. Contre-productive, elle crée du ressentiment dans votre équipe. Si vous l’utilisez pour clore un débat, elle donne en plus l’impression que vous n’êtes pas capable d’argumenter.

Dire plutôt : « Qu’est-ce que vous en pensez ? »

Pauline Capmas-Delarue

En vidéo, Stéphane Degonde nous explique comment changer de langage pour pérenniser son entreprise :

Pauline Capmas-Delarue

Journaliste

Rédactrice pour Widoobiz, Pauline Capmas-Delarue couvre l’actualité des entreprises et des startups. Amatrice de pâtisserie et de danse, elle aime investiguer et partager ses découvertes à travers ses articles.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz